Profession home stager


Désormais, Olivier Dubo affiche ses ambitions et ce à l’entrée du coeur de ville. Son enseigne Home staging annonce la couleur. Le Villeneuvois d’origine se propose pour redécorer maisons et appartements en vente qui ont du mal à trouver acquéreur… Un concept qui n’est pas sans rappeler celui d’un certain Stéphane Plaza pour M6 : « C’est le but du home staging… Mettre en valeur un bien pour qu’il se vende » explique Olivier Dubo. A un peu plus de la quarantaine, ce dernier a changé d’orientation professionnelle et est retourné sur sa terre natale qu’il avait quitté de longues années. Après un bref détour vers la coiffure et les Etats-Unis, Olivier Dubo a en effet passé dix ans de sa vie dans la ville rose, dans un magasin d’achat et vente en mobilier : « Je refaisais également certains meubles déjà. J’exprimais ainsi mon côté créatif ».
En 2002, il est de retour à Villeneuve-sur-Lot et se lance dans la menuiserie, puis dans l’entretien des parcs et jardins : « Ce sont certains de mes clients qui m’ont demandé de leur faire de petits travaux d’aménagement d’intérieur… J’ai fait quelques stages auprès d’artisans locaux pour me perfectionner ».
Le bouche à oreille fait son travail et Olivier Dubo se voit confier de gros projets d’aménagement intérieur dans de vieilles bâtisses achetées par des Anglais : « Le fait que je maîtrisais leur langue a largement facilité les choses. » Olivier Dubo est réclamé également par des relations qui ne parviennent pas à vendre leur maison : « Il y a trois ans, j’ai fait une formation dans le home staging. Cela fait un an et demi maintenant que je m’y consacre pleinement dans le département ». Pour plus de visibilité, il souhaitait ouvrir une agence et un show room et y appliquer sa vision du métier : « Il faut abattre l’idée préconçue que le home staging coûte cher. Chaque maison est un cas unique et on ne refait jamais toute la maison pour une vente ».
Quand il débarque chez ses clients, Olivier Dubo pointe du doigt ce qui ne va pas et les travaux nécessaires pour que le futur acheteur ait le coup de coeur et sache qu’il peut y poser ses valises d’un jour à l’autre : « Cela passe souvent par quelques coups de peinture et la rénovation des meubles. J’adore donner une seconde vie à des meubles anciens. Perso, je n’aime pas Ikéa comme je n’aime pas le McDo. » Parfois, il suffit même d’en faire des photos valorisantes pour que le bien soit vendu : « Je viens alors avec un photographe professionnel et met en scène la maison. Cela multiplie généralement les visites ». Olivier Dubo n’entre en action que si le prix du bien est en accord avec le marché de l’immobilier : « Sinon, c’est de l’argent jeté par les fenêtres. Car le home staging ne surévalue pas une maison ou un appartement. Il permet de vendre vite et bien ».
Il lui est également arrivé de réaménager un lieu qu’il avait aidé à vendre : « Et ainsi la boucle est bouclée » ajoute-t-il en souriant.
Olivier Dubo fait alors en sorte qu’un intérieur reflète la personnalité de celui qui l’occupe : « Car se sentir bien chez soi, c’est primordial ». Olivier Dubo ne compte pas s’arrêter à ce premier pas de porte et d’ici une quinzaine de jours ouvrira un autre show room du côté d’Agen, au-dessus de Kaparoll.

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés