Pujols // Le pari de Jade


Lorsque l’on se plaît à se balader dans le vieux Pujols hors saison, il est bien rare de croiser âme qui y vive. La carte postale est belle mais un peu figée. Depuis quelque semaines, la donne semble changer. Car sur la place Saint-Nicolas, une vitrine est désormais quotidiennement éclairée. Ils s’agit de celle de la boutique « La maison de Jade » tenue par Patrick et Monique Hoessler. Le couple a la foi et a décidé, envers et contre tout, de redonner de la vie en plein hiver à un bourg quelque peu déserté sans l’appui touristique : « Ce n’est pas une fatalité » lance Monique. « Il faut que les Pujolais aient de nouveau le désir de monter… »

Reconversion professionnelle

Monique Hoessler a-t-elle un grain de folie ? On peut en douter. La propriétaire de la Maison de Jade a passé la plus grande partie de sa vie professionnelle dans la grande distribution en tant que commerciale. Elle a débarqué en Lot-et-Garonne grâce à une opportunité professionnelle, ravie de retrouver une contrée qu’elle avait connue dans sa jeunesse. Mais l’air du coin l’encourage à changer de voie. Monique aspire à être sa propre patronne et prendre plaisir à vendre ce qu’elle aime à sa clientèle : « J’ai démarré par les marchés avec des savons de Marseille, des bijoux en ambre et en argent… Je suis tombée amoureuse de Pujols en y installant un étal. J’ai alors décidé d’y ouvrir un pas de porte ».

Objets décos et accessoires

Monique Hoessler et son mari s’investissent donc dans un local aux vieilles pierres et plafond bas, typiquement pujolais. La Maison de Jade respire l’état d’esprit du couple. On y trouve des objets de décoration originaux, faits de matériaux nobles. Un postulat indispensable pour Monique et Patrick… Les peluches sont ainsi estampillées made in Europe, les accessoires made in Italie… : « Nous voulons également proposer des articles que d’autres boutiques n’ont pas. Nous avons ainsi une collection de vêtements, surtout en lin, en modèle unique, histoire que nos clientes ne retrouvent pas ce qu’elle portent sur tout le monde ». Il faut savoir fouiner pour s’attarder sur les petits trésors que recèle la Maison de Jade, comme ces parapluies à pois, en forme d’ombrelle chinoise ou encore ces décorations de Noël toutes en transparence, contenant bois et mousses. La boutique fourmille ainsi d’objets plus originaux les uns que les autres. Difficile d’en sortir sans avoir trouvé son bonheur.

Annabel Perrin

Boutique ouverte tous les jours de 11 heures à 18h30 – Place Saint-Nicolas

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés