QCM sur les priorités des Lot-et-Garonnais


La fameuse loi NOTRe, promulguée le 7 août dernier, redéfinit les compétences du Conseil départemental. Et dans le même temps baisse les dotations qui lui sont allouées par l’État. L’assemblée départementale va donc devoir faire des arbitrages financiers pour maintenir les comptes en équilibre. Et plutôt que de prendre des décisions arbitraires, les élus ont lancé une consultation auprès des Lot-et-Garonnais : « Nous devons redéfinir notre politique, dans un contexte particulier de baisse globale des recettes, explique Pierre Camani, président du Conseil départemental. C’est une remise à plat des politiques publiques nécessaire pour préserver les comptes actuels sans augmenter les impôts. Nous avons voulu consulter la population pour connaître leurs priorités ».

Vingt-deux questions sont donc soumises  aux citoyens sous forme d’un QCM qui réclame dix à quinze minutes pour y répondre. Ce sondage aborde de nombreuses thématiques, mais avec des questions plutôt précises. Ainsi, il met en balance, par exemple, la 2X2 voies Agen-Villeneuve, la ligne LGV, la ligne aérienne Agen-Paris et le pont de Camélat : « Ce n’est pas  la première fois que nous consultons les Lot-et-Garonnais, et par le passé, cela nous a permis de dégager certains projets comme la voie verte, par exemple » souligne Pierre Camani qui espère un retour significatif de réponses, soit 10% des envois.        

Annabel Perrin

Opération financière blanche

Le Conseil départemental a tenu à souligner que la consultation n’a rien coûtée puisqu’elle a été réalisée en interne, sans consultation de cabinets de conseil ou d’instituts de sondage. Pour le dépouillement, il en sera de même. Les Lot-et-Garonnais ont jusqu’à la fin du mois pour y répondre. Les résultats devraient être connus à la fin de l’année.

A savoir //
Deux solutions s’offrent  aux Lot-et-Garonnais pour renvoyer le questionnaire : soit par le biais de l’enveloppe T  qui ne nécessite aucun affranchissement, glissée dans les boîtes aux lettres, soit par internet sur un site dédié à la consultation :
www.construisonsnotre47.fr

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés