Restauration // Titre de prestige pour le Glacier


La plaque trône désormais sur la façade du bar-restaurant. L’équipe du Glacier vient tout juste d’obtenir le titre de maître restaurateur, une dénomination récompensant la qualité et l’utilisation des produits frais en cuisine et pas si simple à décrocher : « Il faut en faire la demande » explique Alain Carrière, l’un des frères gérants de l’établissement. « Mais surtout, il faut financer un audit précis sur la cuisine pratiquée dans son restaurant. Les critères en sont très précis ». Ainsi, un établissement titré maître restaurateur garantit d’utiliser 95% de produits frais sur sa carte, de favoriser les productions locales et les filières courtes et bien sûr de faire du fait maison : « Une fois l’audit fait, un contrôle est réalisé par un client anonyme qui vient déjeuner ou dîner puis qui, une fois le repas terminé, s’assure de l’hygiène de l’établissement et du respect du cahier des charges ».

Six ans de fraîcheur

Le titre n’est pas décerné à vie mais pour une durée de trois ans, durant lesquels des inspections sont faites régulièrement : « Ce qui est bien plus contraignant que le label fait maison mis en place par le gouvernement où le contrôle ne se fait pas en amont de l’obtention du label » ajoute Alain Carrière. Avec ce titre, l’équipe du Glacier obtient la reconnaissance d’un travail fait depuis six ans, dès son installation dans les cuisines de l’établissement : « Nous avons toujours souhaité travailler en frais, même si cela ne nous facilite pas la vie. Même vis-à-vis des clients, puisque nous avons une carte plus limitée que certains de nos concurrents. Cela nous oblige également à changer nos plats trois fois par an, pour rester dans la saisonnalité des produits… Mais, ce travail paye aujourd’hui » conclut Alain Carrière.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.