Retour vers le futur


«Je pense qu’on devrait se renommer les Phénix ». Roger Louret affichait un large sourire en présentant, par ces premiers mots, son tout nouveau spectacle intitulé « Les années Baladins ». Car même si aujourd’hui, l’association a perdu définitivement sa scène Huguette Pommier, le metteur en scène ne renonce pas à l’aventure lot-et-garonnaise qui le lie à son département d’origine depuis 40 ans : « Nous avons toujours connu des périodes heureuses et difficiles. C’est ce qui nous a rendus forts. En 1985, nous devions déjà arrêter. Nous voulions crever en beauté. On a inventé la Nuit du théâtre qui a ramené 5 000 personnes. Du coup, on a continué ».
En 2015, le scénario se répète. Mais cette fois-ci, Les Baladins n’ont nullement l’intention de disparaître. Et s’ils n’ont plus de scène attitrée, qu’à cela ne tienne, ils lancent le pari de remplir les travées d’un Centre de congrès flambant neuf, pour trois dates d’affilée. A leurs côtés et en soutien, le Conseil départemental est présent : « Le projet des Baladins tient  coeur au président Pierre Camani » ne cache pas Sébastien Durupt, directeur du service culturel au Conseil départemental. « Nous nous sommes vus tous les quinze jours depuis trois mois pour faire aboutir ces trois dates et monter un projet solide autour de la compagnie et ainsi assainir les finances. Car si on remplit les trois dates, 70 à 80% des créances qui pèsent aujourd’hui sur l’association seront honorées ».

40 ans en une soirée

Roger Louret a donc planché sur un spectacle résumant les quarante ans de création des Baladins. Il a ainsi pioché dans le répertoire qui a fait le succès de sa troupe : « On y retrouve des extraits des Années twist, des Années tubes également, des clins d’oeil au passé dont certains seront inédits » décrit le metteur en scène. Il promet également des tableaux aux atmosphères différentes puisés dans toutes les époques et ponctués d’humour : « Mais je ne veux pas être tourné vers le passé » ajoute Roger Louret. « C’est pourquoi ce nouveau spectacle va s’appuyer sur les jeunes recrues des baladins que sont Stella Koumba et Gabriel Sarrou ». D’autres noms sont d’ores et déjà au programme comme Stéphane Jacques, fidèle des planches des Baladins, Nicolas Rougraff ou Jonathan Saïssi, faisant également partie de la compagnie. On y croise aussi celui de Rémi Boubal, pianiste transfuge parisien, passé par les musiques de série Canal + ou encore arrangeur de Sinclair. Mais ce n’est pas tout… L’affiche promet en effet une trentaine d’artistes sur scène… : « Il y aura des surprises c’est certain » affirme Roger Louret. « Mais lesquelles ? Je ne peux vous le dire ». Roger Louret restera muet comme une carpe sur ce sujet-là. Ce qu’il ne taira pas en revanche, c’est son désir de retrouver rapidement un lieu pour poser de nouveau les bagages des Baladins : « C’est important d’avoir une scène pour faire de la création, ce qui a toujours été le leitmotiv des Baladins. La création permet de faire émerger de nouveaux talents et c’est la raison d’être de la compagnie ». Et si des pistes existent, aucune décision pour l’instant n’a été arrêtée. « Là, je ne pense qu’à une chose… Aux trois spectacles qui arrivent et partager de nouveau la folie des Baladins avec son public » rétorque Roger Louret.

Annabel Perrin

Infos pratiques //

Spectacle « Les années Baladins » les 7 et 8 mai au Centre des congrès d’Agen.

Le 7 mai à 21 heures et le 8 mai à 15 heures et 21 heures

Réservations auprès du Centre des congrès au 05 53 48 49 50 du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et aussi dans les points de vente habituels de spectacle au 05.56.48.26.26

Tarifs de 25 à 47 euros

Appel aux bénévoles

Pour mettre en place ces trois dates, la compagnie des Baladins a besoin de la mobilisation de bénévoles, nouveaux ou anciens amoureux de la compagnie. Pour se manifester il suffit de contacter l’association au siège toujours situé sur la commune de Monclar au 06 74 94 17 93

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés