La révolution des Asturies au grand jour


C’est parce que la révolution des Asturies de 1934 a été passée sous silence que les Amis du Vieux-Nérac ont souhaité, pour cette année de commémoration, mettre l’accent sur ce pan d’histoire qui a marqué le début de la guerre d’Espagne, « première marche à la Seconde Guerre mondiale », précise Céline Piot, la présidente des AVN, qui poursuit : « Nous voulons également entrer en résonances avec aujourd’hui et parler de l’Espagne actuelle à travers le mouvement Podemos » (lancé début 2014). Sur le thème « Espagne 1934, actualité et répercussions de la révolution des Asturies », les AVN, en collaboration avec l’association Mémoire de l’Espagne Républicaine (MER 47) et la revue « Ancrage », organisent samedi 18 et dimanche 19 octobre, à l’Espace d’Albret, un colloque pour lequel sont programmés des conférences et des témoignages ainsi qu’un concert et une pièce de théâtre (entrée gratuite). Le colloque sera présidé par la directrice honoraire de la BDIC, conservatrice générale honoraire des bibliothèques, Geneviève Dreyfus-Armand ainsi que par Emmanuel Dorron-Soro, président de la Coordination nationale des associations mémorielles Caminar, et de Joël Combres, fondateur d’« Ancrage ».

Un concert et théâtre
Samedi, à 21h30, à l’Espace d’Albret, Rafa Lorenzo donnera un concert intitulé « Como las cerezas ». L’auteur et compositeur asturien rendra hommage à la mémoire de ceux qui donnèrent  leur vie et santé en luttant pour une Espagne démocratique. Dimanche, à 15 heures, toujours à l’Espace d’Albret, une représentation théâtrale de la pièce « Le Moral des troupes » sera donnée par les Comédiens en Agenais, dans le cadre du festival des Arts et récits.

Cathy Montaut

Réservations au 06 87 28 83 33. Entrée 105 pour les enfants.

 

Programme //

Samedi, les participants seront accueillis à 9h30. La conférence d’ouverture aura lieu à 10h15 avec David Ruiz, professeur d’histoire à l’université d’Oviedo : « Octobre 1934 dans l’Espagne du XXe siècle ». – A 10h45, Jean Ortiz, de l’université de Pau, parlera de « La Commune asturienne à l’assaut du ciel ».
– A 11h15, « Le Capitalisme minier et industriel en Asturies au premier tiers du XXe siècle » sera le thème de la conférence tenue par Alexandre Fernandez, professeur d’histoire contemporaine de Bordeaux-Montaigne. Le maire de Nérac clôturera la matinée par un discours.
– A 14h30, Josu Chueca, de l’université du Pays basque (histoire contemporaine) orientera la discussion vers « Octobre 34 au Pays basque : réalités et écho d’une révolte ».
– A 15h, le professeur de l’université de Lérida, Manuel Lopez Estève, présentera « La Révolution d’octobre en Catalogne : entre état catalan et insurrection sociale ».
– A 15h30, David Ruiz, professeur d’histoire contemporaine de l’université d’Oviedo, proposera de réfléchir autour d’ « UHP, le sigle symbolique et énigmatique de l’octobre asturien ».
– Après la pause, vers 16h30, ce sera au tour de Cindy Coignard, docteur en études hispaniques de parler de « La Mobilisation des femmes marxistes en octobre 1934 », tandis qu’à 17h, Xavier Iturralde, agrégé d’espagnol, doctorant à Paris-Ouest Nanterre-La Défense, fera découvrir « Alfredo Mendizabal et la révolution asturienne. Point de vue et témoignage d’un catholique républicain ».

Dimanche, le colloque débutera à 10h en présence de Céline Piot, docteur en histoire contemporaine et présidente des AVN. Elle interviendra avec « La Révolution des Asturies dans la presse régionale du sud-ouest de la France ».
– A 10h30, plusieurs témoignages animeront la matinée : Marie Rolland, fille d’un mineur asturien réfugié en France; Robert Martin, petit-fils d’un mineur asturien détenu à la prison de Burgos jusqu’en 1936. La clôture aura lie avec la table ronde animée par Joël Combres et qui aura pour sujet « De la commune des Asturies au Front populaire et à l’Espagne d’aujourd’hui ».

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés