Rock’Alibi n’en finit pas de grandir


Pierre-Yves Portejoie a les yeux rivés sur la météo de ce samedi. « A peine un petit nuage… ça devrait aller sans problème », glisse l’adjoint au maire du Passage en charge de l’Animation et de la Jeunesse. Il faut dire qu’en 2016, les intempéries n’avaient pas épargné Rock’Alibi. Malgré tout, plus de 500 personnes s’étaient déplacées sur le site attenant au centre culturel Lapoujade. Si les prévisions 2017 s’avèrent juste, la troisième édition devrait battre tous les records. Avec Magyd Cherfi, ex-Zebda, les organisateurs du festival de l’engagement citoyen ont de nouveau décroché une belle tête d’affiche pour faire swinguer les Agenais. « Mais Rock’Alibi ne doit pas être réduit à cette seule journée, insiste l’élu. Le festival n’est qu’un outil, un alibi. Il y a six mois de travail en amont pour inciter les jeunes à s’impliquer dans leur commune et dans le tissu associatif. »

Capsule temporelle

Autour de Sylvain Reverte, le service Enfance-jeunesse de la mairie du Passage propose depuis des mois des ateliers d’expression citoyenne « afin de créer de la cohésion entre les habitants, toutes générations confondues ». Les enfants du centre de loisirs de Rosette, les ados de la Maison des jeunes, les séniors du foyer-résidence de Burges et les élèves de l’Alpa se sont côtoyés pour mettre sur pied une « capsule temporelle » avec des messages, des poèmes, des dessins, des photos et même des passeports du futur. « Comment vois-tu le Passage dans cinquante ans et quel message souhaites-tu adresser aux générations futures ? Par ces questions simples, on essaie de sensibiliser les jeunes à ce qu’est leur ville et aux enjeux futurs sans le leur dire vraiment », explique Sylvain Reverte. Cette capsule confectionnée par un mécanicien de la commune selon les plans des enfants sera scellée ce samedi. Rock’Alibi, c’est aussi un village de l’engagement citoyen implanté en plein cœur du festival et animé par près d’une vingtaine d’associations. Afin d’inciter les jeunes à aller à leur rencontre, un jeu-concours a été mis en place. « Une fiche leur sera remise à leur arrivée. Ceux qui obtiendront le tampon de chaque asso pourront participer au tirage au sort et gagner des lots tels qu’un saut en parachute, une session de karting et bien d’autres choses », précise Sylvain Reverte. Atout Jeux sera également présente avec son très ludique Villa’jeux pour égayer l’après-midi entre deux concerts de la scène ouverte du Florida où une vingtaine de groupes avaient joué l’an passé. Hinamé le Pirate offrira quant à lui deux spectacles jeune public entre conte et chanson.

 

Dimitri Laleuf

Centre Culturel Lapoujade à partir de 14h – Tarifs : 10€ adultes, 5€ pour les 15-18 ans, gratuit pour les -15 ans. Infos au 05 53 98 64 78

Les artistes à l’affiche :

– Magyd Cherfi (Toulouse – chanson française, ex-Zebda)

– I Me Mine (Bordeaux/Toulouse – pop-electro)

– Dje Baleti (Toulouse – musique du monde, occitan)

– Le Minima Social Club (Agen – rock/swing)

– Les Bouillants (Toulouse – swing/rock/world)

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés