Saint-Pierre-de-Clairac/Castelculier // Deux nouvelles communes à l’Agglo


Agen s’est prononcé en faveur de l’intégration de Saint-Pierre-de-Clairac et Castelculier au sein de son agglomération. De quoi faire passer le territoire de l’AA de vingt-neuf à trente-une communes avec une population flirtant avec les 100 000 habitants. Un mariage qui est salué par Jean Dionis, par ailleurs président de l’Agglo, qui y voit une « cohérence » au sein de son territoire.

Les deux petites nouvelles quittent donc leur intercommunalité des Portes d’Aquitaine en Pays de Serres pour rejoindre le giron agenais. Leurs conseils municipaux respectifs s’étant prononcés en faveur de la migration agenaise.

Nouvel élargissement ?

Non sans débattre, il est vrai, d’une telle opportunité. Saint-Pierre-de-Clairac s’est toujours montrée intéressée, c’est un peu moins vrai pour Clairac qui a profité du changement de conseil municipal à l’issue des élections de 2014 pour sauter le pas. Ce nouveau contour de la carte d’agglomération n’est pas pour autant définitif. Faisant fi des accusations « d’expansionnisme » ou du syndrome de « seigneur » en son fief, le maire a indiqué que des possibles recrues se trouvaient parmi les communes de Saint-Jean-de-Clairac, Prayssas ou Lusignan-Grand. En attendant, la balle est dans le camp du préfet qui détient l’autorité pour acter le mariage des deux nouvelles communes à l’agglomération agenaise.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés