Sainte-Livrade se rassemble


Tandis que le conseil municipal se fissure depuis plusieurs mois, Sainte-Livrade va célébrer l’unité en cette veille de fête nationale. Ce vendredi 13 juillet, la commune va mettre en avant ses « communautés » pour la quatrième édition de Livrad’ensemble. Pour le maire Pierre-Jean Pudal, à l’origine de cette manifestation, et ses ouailles, c’est l’occasion d’appeler au rassemblement dans un cadre festif. « C’est sans doute le rendez-vous qui me tient le plus à cœur, avance le premier édile. Je sais que j’ai pu choquer il y a quelques années quand j’affirmais que des enfants français, espagnols ou asiatiques n’étaient pas les mêmes selon leurs origines. Justement, il ne faut pas effacer les différences mais les valoriser et les apprécier. Que chacun garde ses spécificités. On forme ainsi une communauté à laquelle on apporte tous quelque chose. C’est ce qui permet aux Livradais de se mélanger et de bien vivre ensemble dans notre belle ville cosmopolite, historiquement terre d’immigration. »  Cette philosophie va se matérialiser avec un programme d’animations qui emmènera le public jusque tard dans la nuit. Le chanteur anglais Wally Mardell ouvrira les festivités avec un concert dès 19h juste après un apéritif offert par la municipalité. S’enchaîneront ensuite plusieurs spectacles donnant furieusement envie de prendre le large : danses folkloriques portugaises, musiques orientales et enfin flamenco avec guitares et danseuses. A 22h30, il ne faudra pas non plus manquer le show lumineux, magique et pyrotechnique du talentueux Lot-et-Garonnais Jérémy Canto. Depuis le début de la semaine Sainte-Livrade vit aussi au rythme de son festival de cinéma Cap aux bords qui réunit chaque jour plus d’une centaine de fidèles. Pour cette soirée, les organisateurs proposeront une projection en plein air du film Le grand bal de Lætitia Carton. Et puisqu’il est question de bal, c’est ainsi que la soirée se terminera : sur une note dansante ouverte à tous. Mais cette fête des communautés ne seraient rien sans ses stands de cuisines du monde. Les gourmands pourront faire naviguer leur palais entre nems asiatiques, burgers américains, couscous marocain, saveurs portugaises, pâtes italiennes et produits français.

Lieu de vie

Livrad’ensemble sera par ailleurs l’occasion de retrouver la place Castelvielh, fraîchement rénovée. Après l’esplanade Saint-Martin en bord de Lot, c’est la plus importante opération d’urbanisme de la mandature. Le budget total pour cette réfection s’élève à environ 800 000 euros. « Nous sommes cependant parvenus à faire subventionner le projet à hauteur de 60% en le faisant retenir par l’Etat comme quartier prioritaire et en mobilisant l’Europe. Cela nous a permis d’engager ce chantier très conséquent malgré une période de diminution des dotations. Ainsi on passe d’une place qui ressemblait plus à un parking de supermarché sans charme avec des façades disparates à une entrée de ville bien plus jolie et agréable », avance Pierre-Jean Pudal. Et s’il reste encore la phase de végétalisation à réaliser, les bénéfices ne se sont pas fait attendre. « Avoir égayé ce lieu permet de booster les projets commerciaux tout autour : l’installation d’un snack, l’arrivée prochaine d’une rôtisserie et la création d’une terrasse pour la pizzéria. Pour nous, il fallait que cette rénovation urbaine puisse être au service du développement économique tout en étant un lieu de vie », poursuit le maire. Avec plus de 500 personnes attendues ce soir sur la place Castelvielh, les Livradais pourront vite se l’approprier.  

Dimitri Laleuf

Infos au 05 53 49 69 00 ou sur www.ville-ste-livrade47.fr

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés