« Saveurs et Guinguettes », c’est bientôt fini !


Locaux, touristes et vacanciers se sont cotoyés lors de cette rencontre hebdomadaire du mardi soir, sur les quais de la Baïse. Une large réussite aux yeux des commerçants qui ont déballé leurs produits chaque semaine : « C’est l’un des plus beaux marchés du département et l’un des mieux organisés. Les concerts de très bonne qualité ont ramené du monde. J’ai vu pas mal de locaux chaque mardi soir profiter de  l’ambiance festive », affirme une commerçante présente. Pour ce premier mardi de septembre, le dernier de la saison, c’est le groupe Artichaud Orkestra qui animera la soirée.

Lors des différents marchés, des producteurs locaux se sont faits connaître ou reconnaître : du melon et du canard à toutes les sauces, du vin de Buzet, de l’Armagnac… mais aussi quelques surprises.

Une productrice d’ «or rouge »

Peggy Faivre travaille seule sur son exploitation. Déterminée, elle produit du safran qu’elle revend selon les cours du marché (35€ le gramme actuellement). « Le cours français du safran est un des plus stables, au même titre que l’or. D’ailleurs, il a à peu près le même coût, c’est pour cela qu’on l’appelle l’or rouge », raconte la jeune safranière. Sur son stand, évidemment du safran mais aussi des produits maison, tous faits à base de cette fameuse épice : jus de pomme, confitures de fruits ou confits de fleurs, sans oublier ses crêpes très réputées !

Elle répète à l’envi l’histoire de son jus de pomme safrané conçu en collaboration avec le lycée agricole de Sainte-Livrade : une variété de pomme finement sélectionnée pour un mariage réussi avec le safran. « Une belle collaboration lot-et-garonnaise », clame-t-elle. La productrice ne cache pas sa passion pour son métier, sa volonté de faire des produits de qualité et de l’utra-local : « En ce moment je travaille un nouveau produit qui vient d’être commercialisé, du fromage de chèvre au safran. Il est fabriqué et distribué par la chèvrerie bio Lou Cornal à Saint-Pierre de Clayrac ».  On retrouve des confitures de prunes, de kiwi mais aussi la très rare fleur de pissenlit difficile à produire (seulement une trentaine de pots par an).

Aucun détail n’est laissé au hasard. Les fruits de ses confitures sont récoltés à mâturité, les fleurs sont cueillies avec soin et le safran chouchouté pour en faire un produit de qualité.

Des glaces fermières

Pas d’épices pour Romain Chapolard au rendez-vous nocturne de Nérac, mais des glaces fermières. Il a créé son entreprise agricole, le GAEC des Flots Blancs, avec son frère Julien. Cette exploitation laitière compte une trentaine de vaches normandes. L’entreprise possède un laboratoire de transformation afin de produire du fromage blanc et du yaourt. L’été, il produit également des glaces à base de lait de vache qu’il vend ensuite sur les marchés. Quatre parfums (vanille, chocolat, café et spéculos/vanille) étaient à la vente cette année avant, peut-être, de nouvelles saveurs l’année prochaine.  « On est passé en bio depuis le mois de février afin de valoriser notre lait », explique-t-il. Ce n’est pourtant pas avec ce nouveau label que l’entreprise peut subsister. Il tire la sonnette d’alarme. « En passant en bio, avec toutes les contraintes que cela implique, je peux revendre mon lait 38 centimes le litre, contre 30 auparavant. S’il n’y avait pas la vente directe, on n’aurait pas pu continuer. Quatre producteurs de bio sur le Lot-et-Garonne, ça n’intéresse pas vraiment les laiteries. » Pour Romain, ce label est surtout une reconnaissance de son travail. Le jeune agriculteur a sa vision des choses : « Le consommateur à toute les clés en main : qualité, traçabilité, éco-consommation… A lui de payer le producteur. »

Ophélie Auberval

Vous pouvez retrouver les produits de la chèvrerie sur les marchés de Bon-Encontre le dimanche matin, ceux de Peggy à la safranière du lieu-dit Jagarens à Saint-Martin de Beauville.

Pour retrouver les produits des Chapolard, vous pouvez vous rendre à la ferme du GAEC des Flots Blancs, lieu-dit Baradieu à Mézin.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés