Sécurité // Alerte aux cambriolages


«C’est un phénomène national » annonce d’emblée le préfet de Lot-et-Garonne, Denis Conus. « Lorsque la nuit tombe plus tôt, les cambriolages sont en recrudescence car les faits se passent souvent la nuit ». Alors qu’en 2013, le département s’affichait comme l’un des plus sûrs de France, le préfet compte bien rester dans le haut du classement en 2014 : « Un défi… Et nous portons une attention toute particulière à Villeneuve-sur-Lot où 70% des faits commis le sont par une quinzaine de mineurs, toujours les mêmes » ajoute Denis Conus. En 2013, les cambriolages concernaient, pour les 2/3, les particuliers : « On constate également une évolution sur les cibles. Aujourd’hui, les délinquants n’hésitent plus à s’introduire dans des locaux associatifs, et même lorsqu’elles sont caritatives » souligne le préfet. Autre phénomène en pleine expansion, le vol de caves en série et des stocks d’objets vite revendus de la main à la main.
C’est pour rester parmi les départements les plus sûrs de France qu’il tenait à alerter les citoyens : « Un cambriolage est un véritable viol psychologique. Et si nous avons renforcé la collaboration entre police et gendarmerie pour être plus efficace, c’est aussi l’affaire de tous ».

Les opérations spécifiques

Ainsi, militaires et policiers ont mis en place des dispositifs spécifiques à destination, non seulement des particuliers mais également des commerçants : « Les Opérations tranquillité vacances ne concernent plus seulement les périodes de congés scolaires mais peuvent être sollicitées à tout moment de l’année et même sur deux ou trois jours » rappelle le préfet. Ainsi, il suffit de signaler son départ pour qu’une patrouille passe par votre domicile pour vérifier qu’il n’y a pas d’infraction.
Concernant les commerces, une alerte SMS a été mise en place, en partenariat avec la CCI : « Nous signalons ainsi tout fait de cambriolage ou toute circulation de faux billets pour en appeler à la vigilance des commerçants  ». 500 d’entre eux sont à ce jour abonnés au service. Ils ont également la possibilité de demander aux services de gendarmerie un diagnostic sécurité gratuit : « Il est réalisé par un de nos agents, sans aucun intérêt commercial. Et il n’est pas rare de détecter un défaut dans le système » narre le colonel Xavier Faquet, commandant du groupement de gendarmerie.
Les forces de l’ordre ont également voulu aller plus loin en cette période de fêtes de fin d’année : « Où la circulation d’argent liquide est plus importante dans les commerces. Nous allons renforcer les patrouilles au moment des fermetures des devantures, moment le plus propice aux hold-up » explique Denis Conus.
Il reste cependant que les mesures les plus efficaces contre les cambriolages émanent des propriétaires eux-mêmes : « Il est étonnant de voir des commerçants garder en caisse des sommes importantes, dépassant parfois 10 000 euros… Ou chez les particuliers de constater que les objets les plus précieux sont souvent à portée de main » note Christophe Dewas, directeur de la sécurité publique. « Un cambriolage prend aux maximum dix minutes… Il faut compliquer la tâche aux cambrioleurs. Ainsi, il n’y aura à déplorer qu’une simple tentative ».

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés