SUA LG – Bourgoin // Le vrai départ ?


Il y a les impatients, ceux qui ont coché la date sur leur agenda depuis la parution mi-juin du calendrier de cette saison de Pro D2. Ou bien les distraits qui ont encore la tête ailleurs, sur un bout de plage de leurs vacances tout juste terminées. Et enfin les grincheux, qui râlent déjà avant que la saison ne commence. Au marché parking d’Agen, comme tous les jeudis à l’aube, entre habitués, le SUA LG retrouve donc une place de choix dans les conversations. Oui, l’heure de la rentrée a enfin sonné ! Et tous ont déjà un avis tranché sur la saison qui attend le Sporting. Les veinards, à les écouter, ils pourraient presque nous donner les chiffres du Loto.
Et pourtant, bien malin qui pourra prédire la saison qui attend le SUA LG. Après un exercice précédant accompli à défaut d’être abouti, les hommes du trio Blin-Crenca-Prosper ont pour objectif de faire mieux que la saison dernière, soit la première ou la deuxième place avec, au bout quoiqu’il advienne, une montée en Top 14. Le départ manqué à Béziers la semaine dernière en ouverture de cette saison 2014-2015 n’a pas entamé cette détermination : les Bleus et Blancs ont les moyens de leurs ambitions. Reste la question inhérente à chaque entame d’exercice : le feront-ils ?

Trois joueurs cadres (Cabarry, Skeate et Ludik, NDLR) ont quitté cet été les bords de la Garonne tandis que le SUA LG a attiré dans ses filets uniquement des joueurs jeunes et en devenir. Ce pari sur l’avenir sera-t-il un frein à la bonne marche immédiate du Sporting dans un championnat de Pro D2 où la roublardise est reine : « Prendre ce virage n’est pas un risque, c’est intelligent, prédit le manager Mathieu Blin. Nous le staff, mais aussi le groupe dans son ensemble, avec en chef de file ses « anciens », sommes persuadés du bien-fondé de ce mélange de générations. On est dans la continuité car déjà l’année dernière on a installé des jeunes. » Et force est de constater que la mayonnaise avait plutôt bien pris la saison passée.

Mathieu Blin vexé

Alors faut-il s’inquiéter du retard à l’allumage et de ce match d’ouverture raté à Béziers, conclu par une défaite 31 à 27 ? « On n’a pas mis l’engagement nécessaire notamment en défense pour pouvoir espérer l’emporter, ce n’est pas la peine de chercher plus loin », explique bille en tête le manager agenais. Vexé, ce dernier a avoué même avoir ressenti un sentiment de honte à l’issue de la rencontre : « J’en ai même oublié d’aller saluer les supporters qui avaient fait le déplacement. » Pour Jeannot Crenca, l’entraîneur des avants, la déception vient notamment de « la mêlée qui résume notre prestation : on n’a pas mis assez de convictions dans ce secteur de jeu. » D’autant, que celle-ci avait plutôt été à son avantage durant la préparation estivale : « Que ce soit face à Aurillac ou Biarritz, j’avais vu des choses intéressantes, effectivement », avance prudemment l’ancien pilier du XV de France.
A l’heure où la fête battra son plein dans la préfecture de Lot-et-Garonne, les pensionnaires d’Armandie auront donc sûrement à coeur de ne pas gâcher celle-ci. Et Mathieu Blin a tenu à le rappeler à ses joueurs tout au long de cette semaine de préparation : « La pression est maximale parce qu’on s’est loupé d’entrée de championnat. Le match de samedi est une formidable opportunité de rentrer enfin dans le vif du sujet. On ne va pas parler de qualité de jeu pour le moment mais de combat. »
Reste que la venue de Bourgoin, en galère saison après saison, aussi bien sur le terrain qu’en dehors, semble sur le papier un adversaire idéale pour faire le plein de confiance : « On ne se préoccupe pas du nom de l’équipe que l’on affronte car on respecte tout le monde de la même manière » explique Rémy Vaquin, le flanker suaviste. « C’est au groupe de réagir. On s’est beaucoup parlé cette semaine pour faire de cette première à Armandie une réussite. La réponse nous appartient. »
La saison passée, le SUA LG avait laminé le CSBJ 39 à 12 à pareille époque. Pourvu que l’histoire bégaye…

Damien Bourdeilh et Cyril Recondo

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.