SUA LG – Carcassonnne // Samedi 28 mars à 18h30 – Agen veut donner du plaisir


Est-ce l’arrivée du printemps ou l’annonce du futur Salon de l’érotisme au Parc des expositions d’Agen qui a inspiré joueurs et staff technique ces derniers jours ? « On veut prendre du plaisir » martelaient ainsi tour à tour le capitaine Lionel Mazars, le coach des arrières Stéphane Prosper et enfin le manager général Matthieu Blin. Prendre du plaisir ? « Enfin », serait-on tenté de dire tant ce groupe vit dans la souffrance depuis plusieurs semaines. Voire depuis le début de saison tant les périodes de bonheur furent rares et les parties pas très fines.

La dernière déroute à Narbonne n’a semble-t-il pas entamé les certitudes suavistes. Tout du moins d’une partie d’entre eux… Calmes, sereins, tout le contraire de leur président au sortir de la troisième défaite de rang chez un dernier du classement (Bourgoin, Dax, et donc Narbonne)… Les deux coaches et leur principal relais chez les joueurs ont décidé d’oublier ce passé peu glorieux pour se tourner juste vers l’avenir proche : « Il reste six matches, on joue des play-offs ni plus ni moins » estime Stéphane Propser. Au diable la masturbation intellectuelle donc, place au raisonnement cartésien : « Il faut engranger un maximum de points durant ces six rencontres pour se donner une chance de jouer les phases finales. »

Excitant et pétillant

Du côté de Mathieu Blin on veut retenir « le potentiel très haut de notre équipe et de l’exigence qu’il en découle. La fin de saison s’annonce excitante et pétillante. » On dirait presque un spot publicitaire pour ce fameux Salon de l’érotisme. Alors le SUA LG saura-t-il enfin être sexy ? Contre Carcassonne, sans ambition et qui ne joue plus rien, ce serait le minimum. Mais face à Montauban, Pau et Perpignan, trois des cinq futurs adversaires du Sporting, rien n’est moins sûr… Au fait, Rocco Siffredi vient d’annoncer la fin de sa carrière. A moins qu’il ne vienne faire une dernière pige à Armandie pour titiller ce beau monde ?

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés