SUA LG // L’aventure redémarre pour le SUA


Préparation pluvieuse, saison heureuse ? Si l’adage bien connu qui prête à la pluie des lendemains heureux se vérifie, la fin de saison pourrait être ensoleillé du côté du SUA. Pour leur retour sur les terrains d’Armandie, lundi matin, les hommes du trio Blin-Crenca-Prosper ont eu droit à un temps pour le moins arrosé qui n’a en rien entamé au programme concocté par le staff. Préparation physique le matin et rugby l’après-midi comme le confirme Mathieu Blin, le manager du SUA : « On va arriver très rapidement à du 50-50 entre prépa physique et rugby. Après trois semaines de travail, les joueurs disposeront de sept jours de vacances entre le 19 et le 26 juillet avant de se retrouver pour la fin de la préparation ». Une avant-saison qui se conclura par deux matchs amicaux, à Aurillac le 2 août et à Biarritz le 14 août, avant les premiers pas en championnat dans l’antre du stade de la Méditerranée face à Béziers, le 23 ou 24 août.

Un groupe avant tout

Le SUA version 2014-2015 ressemblera fortement à celui de la saison passée. Et pour cause : la très grande majorité de l’effectif a été conservé et seulement six recrues sont arrivées sur les bords de la Garonne. « C’est 100% volontaire ! On a effectué un gros travail avec le président Tingaud pour reconduire l’effectif de l’an dernier. On a recruté des joueurs aux profils précis pour rester dans le prolongement de ce que l’on a produit la saison passée ».  Le groupe, une notion importante pour Mathieu Blin, et la clé de la réussite du SUA.  Avec 41 joueurs utilisés, un turnover important et l’intégration de jeunes, l’état d’esprit agenais a été impeccable tout au long de la saison. « ça nous a permis de rentrer dans un truc de fou ! » reprend Mathieu Blin. « Notre but est que chacun puisse avoir sa place au sein du groupe, des missions et des apports singuliers. On gardera cet état d’esprit, les joueurs l’ont compris et devront être à la hauteur ».  Le stage à Soustons effectué la semaine dernière en témoigne : « Partir directement en stage permet de prendre ses marques dans le groupe immédiatement. On a besoin de vivre ça ».

Revenir plus fort

Après une première saison conclue sur une désillusion à Chaban-Delmas, staff et joueurs ont tourné la page : « En tant que manager, c’est un échec.  On a été mené 31 à 3 devant 33 000 personnes, ça signifie que je n’ai pas assez fait mon job » confie Mathieu Blin. « Après, c’est mon environnement depuis 15 ans, il faut assumer et repartir. Avec le staff, on s’y est recollé tout de suite pour analyser ce qui n’a pas marché. La saison dernière, on a perdu des points de bonus, on est allé en rechercher d’autres difficilement alors que nous aurions pu avoir le contrôle du match bien avant.  On a perdu des rencontres importantes et à domicile on a souvent vu des trous d’air. Si on veut mieux faire, il faut améliorer notre régularité, c’est obligatoire ». Une somme de détails à régler pour que le SUA assume le statut de favori qui risque de lui coller à la peau. Si l’an passé, il avait fallu attendre la trêve pour que le club affiche ses ambitions, elles sont aujourd’hui claires : « Pour prétendre à la remontée, il faut être dans les 5 premiers du championnat. ça commence par cet objectif ».

Trois chocs pour commencer

Dans ce long marathon qu’est la Pro D2, le SUA devra à nouveau en éviter les pièges et pour cela, le manager agenais s’en remet encore au groupe. « Avec l’ensemble du staff, nous avons un plan clair et précis mais il va falloir le vivre ensemble. On veut leur faire comprendre que les choses leur appartiennent mais ils y arriveront en respectant le cadre que nous leur avons fixé ». Le SUA n’en est qu’au début de sa construction mais les fondations posées paraissent déjà solides et elles seront mises à rude épreuve dès le premier bloc du championnat. Agen devra se déplacer à Pau puis à Perpignan et recevoir Narbonne, trois chocs face à des concurrents directs. Le chemin des phases finales est à ce prix. Que l’aventure redémarre…

 

Damien Bourdeilh

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.