SUA LG – Montauban //Dimanche 9 novembre au stade Armandie à 15h00 : La loi du plus fort ?


On les pensait partis pour ne plus s’arrêter… Auteurs d’un deuxième bloc où ils ont enchaîné quatre succès, les Bleu et Blanc semblaient avoir enfin trouvé la bonne carburation après un début de saison compliqué où ils ont occupé le fond du classement de la PRO D2. Conquérants devant, bien plus inspirés en défense, les hommes du trio Blin – Crenca – Prosper semblaient avoir retrouvé leur assise et des certitudes dans leur jeu. Envolés, pensait-on, les doutes. Mieux.. Le vécu du groupe qui, l’année dernière, avait souvent eu du mal à débuter ses blocs, laissait à penser que les Agenais feraient de ce déplacement à Aurillac un objectif phare.

Las, le Sporting a manqué le coche. 

Une victoire à Aurillac et le SUA aurait sans nul doute pu envisager ce troisième acte, capital, avec appétit et une grosse dose de confiance : « Au 20 décembre, on saura exactement où nous en sommes dans ce championnat et ce à quoi on peut prétendre » avait d’ailleurs annoncé Jeannot Crenca à l’orée de ce bloc 3. Inutile de dire qu’aux deux tiers de cette première phase, et une sixième place loin de l’objectif annoncé en début de saison, le XV agenais n’est pas dans les clous. D’autant que le calendrier qui s’annonce, outre la réception de Montauban ce dimanche à Armandie, ressemble à tout sauf à une promenade de santé avec notamment trois déplacements périlleux à Albi, Biarritz et Carcassone au milieu du mois de décembre.

Montauban peut-il le faire ?

Autant dire qu’il ne faudra pas se manquer ce dimanche dans un derby qui, sur le papier avant le début de saison, ne valait que par la proximité géographique des deux équipes.
Oui mais voilà, les Montalbanais, le Petit Poucet de ce championnat, galvanisés par un engouement populaire extraordinaire, réalisent un début de saison à la hauteur de celui de son voisin agenais… Au moins en terme de points, puisqu’une seule unité sépare les deux équipes à ce jour. Auteur de victoires de prestige face à Perpignan et surtout Biarritz, reparti du deuxième avec un excédant de poids dans ses bagages (40 grains d’écart !), l’ancien pensionnaire de Fédérale 1 a réussi son entrée dans la cour des « moyens ». Et ce même s’il a connu son premier réel faux pas de la saison la semaine dernière face à Narbonne (défaite à domicile 17 à 18, Ndlr).
Alors Agen peut-il chuter face à Montauban ? Ce derby peut il accoucher d’une énorme surprise ? Ou l’écart entre les deux clubs est-il encore trop grand pour espérer voir les Noir et Vert cueillir les Bleu et Blanc ? Pour les locaux, la réponse ne doit laisser planer aucun doute sur le terrain…

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés