Supplément SUA // Focus sur : Burton Francis l’arme fatale


Peut encore mieux faire

Burton Francis est incontestablement l’homme fort du SUA cette saison. Très solide dans son jeu au pied, le numéro 10 de 28 ans a fait oublier sa prestation catastrophique de la demi-finale de Pro D2 à Perpignan. L’ex-joueur des Cheetahs trône aujourd’hui tout en haut du classement des buteurs après quatre journées de championnat. Un titre sans aucune valeur mais qui témoigne de sa confiance retrouvée. Ses errements défensifs (10 plaquage loupés sur 26) sont facilement pardonnés tant il est efficace de l’autre côté du terrain. Il est d’ailleurs le troisième joueur le plus utilisé par Mathieu Blin avec 307 minutes derrière Lamoulie (320 min) à qui il a distribué deux caviars, et Tadjer (314 min). Et c’est tout sauf un hasard si le meilleur match des Suavistes cette saison, la victoire contre le Racing, coïncide avec une partition magistralement exécutée par le maestro Burton Francis (25 points sur les 30 de son équipe).

Malheureusement, la dernière pénalité tapée par l’artificier sud-africain contre Brive a eu des conséquences puisque la bonne dynamique des Bleu et Blanc, qui venaient de prendre les commandes, s’est arrêtée sur ce coup de pied manqué. Si Burton Francis réalise dans l’ensemble un excellent début de saison, on s’attend à ce que celui-ci puisse tuer les matchs quand il en a l’occasion. Agen a trop de besoin de points pour se permettre de fléchir dans le money time.

L’oeil de Stéphane Prosper

D’après le coach des arrières agenais, Burton Francis « prend de la confiance et se comporte comme un leader sur ce poste clé. C’est très bien pour le groupe. Depuis l’an dernier, il a opéré un changement d’attitude en prenant ses responsabilités. Il réalise un très bon début de championnat. Il est en progression mais ce n’est pas suffisant. Il doit se montrer beaucoup plus constant dans la tenue de ses matchs. Lors de la fin de match à Brive, il rate le 15-11 qui aurait été déterminant. Derrière, il est coupable d’un jeu au pied direct en touche à la suite duquel on prend l’essai. Des ratés indirectement très lourds de conséquence. Il est capable d’améliorer tout ça. Il doit le faire ». Le plus intéressant dans cette déclaration, c’est que Stéphane Prosper n’hésite pas à charger son ouvreur. Depuis le début de saison, le staff avait plutôt pris l’habitude de ramener les erreurs individuelles à une responsabilité collective pour ne pas enfoncer certains joueurs. Mais vu ses prestations dans ce Top 14 2015-2016, Burton Francis est capable d’encaisser ces reproches. Et les entraîneurs suavistes sont en droit d’attendre encore plus de sa part.

Burton en chiffres

64 Total de ballons joués à la main

2 passes décisives sur les deux essais de Mathieu Lamoulie (contre Grenoble et le Racing)

59 points au total : meilleur réalisateur du Top 14 dont 25 points contre le Racing

31 Total de ballons joués au pied

Offloads (passe après contact)

Franchissements

50 Mètres parcourus balle en main

Digest

Nom complet : Burton Kenvin Francis
Pays : Afrique du Sud
Age : 28 ans
Date de naissance : 02 janvier 1987
Taille : 1.84 m
Poids : 90 kg

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés