Sur les planches cette semaine


Agen // Théâtre Ducourneau – Stabat Mater  + Pulcinella

Par l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine

L’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine présente deux oeuvres qui n’ont, a priori, rien à voir entre elles. D’un côté, le Stabat Mater est une œuvre musicale religieuse écrite par Giovanni Battista Pergolesi (Pergolèse) en 1736, deux mois avant sa mort, dans le monastère de Pouzzoles. Il s’agit du dernier souffle créateur d’un homme de 26 ans atteint de tuberculose. De l’autre, Pulcinella est un ballet de Stravinski datant de 1919, composé sur commande et narrant les aventures d’un jeune napolitain séducteur. Mais cette dernière composition emprunte largement des morceaux de partition à Pergolèse.  L’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine fait ici un élégant parallélisme entre les deux compositeurs.

Vendredi 5 décembre à 20h30 – Tarifs de 17 à 27 euros –
Infos et résas au 05 53 66 26 60

Villeneuve-sur-Lot // Théâtre Georges-Leygues – Puccini

Par la Cie Julien Lestel

Julien Lestel a été formé à l’Ecole de Danse du Ballet de l’Opéra National de Paris et au Conservatoire National Supérieur de Paris. Apprenant son art sous l’égide des plus grands professeurs du genre, il travaille ensuite avec Rudolph Noureev qui lui propose de danser Cendrillon au Théâtre San Carlo de Naples. Il intègre ensuite des compagnies prestigieuses comme les Ballets de Monte Carlo, le Ballet de l’Opéra National de Paris, le Ballet de Zürich où il est nommé danseur principal puis le Ballet National de Marseille ou Marie-Claude Pietragalla lui demande d’être son partenaire pour danser le répertoire classique. En juillet 2006, il fonde la Compagnie Julien Lestel. En octobre de la même année, il crée le ballet Chopin Danse. Quelque huit ans plus tard, il rend hommage à une autre compositeur, d’opéras cette fois-ci, avec un ballet dénommé Puccini, puisant sa musique dans le répertoire de la Bohème, Madame Butterfly ou encore Manon Lescaut.

Samedi 6 décembre à 20h30 –  Tarifs de 3 à 19 euros –
Infos et résas au 05 53 40 49 49

Agen // Centre des congrès – Le clan des divorcés

Ecrit et mis en scène par Alil Vardar
L’histoire : Stéphanie d’Humilly de Malanpry, bourgeoise qui vient de divorcer se sent seule dans son grand appartement parisien et pour pouvoir y rester, elle doit vivre en colocation. Fraîchement divorcées, Mary Bybowl, une Anglaise sexy et croqueuse d’hommes, et Brigitte, au physique particulier, s’imposent d’elles-mêmes. Les trois femmes n’ont pas grand chose en commun, mais elles vont devoir partager le même appartement…

Cette pièce née à Toulouse dans un café théâtre, cumule aujourd’hui 2 millions de spectateurs. Un succès fulgurant pour son auteur et metteur en scène et sa troupe qui lui a valu une tournée nationale, la gloire à Avignon et des diffusions télé.

Dimanche 7 décembre à 18h –  Tarifs de 36 à 41 euros –
Infos et résas au 05 53 48 49 50

Agen // Centre des congrès – I Muvrini

I Muvrini (Les petits mouflons en corse) est un groupe français de musique corse créé par les frères Alain et Jean-François Bernardini à la fin des années 1970. Ils furent initiés jeunes à la musique corse traditionnelle par leur père, Ghjuliu, qui était un poète et chanteur corse assez connu.
Commençant par chanter des chansons dans un style traditionnel corse (guitare et voix, polyphonies), le groupe s’ouvrit progressivement vers les musiques du monde et la variété. Il a notamment enrichi son orchestration avec des instruments tels que la vielle à roue ou la cornemuse qui ont longtemps été utilisés par le groupe de ses débuts, jusqu’à la fin des années 90. Le groupe a débuté, à compter des années 80, à 3 voix et est devenu le groupe îlien le plus connu internationalement. Depuis 2005 et l’album « Alma », de nouveaux musiciens et chœurs sont venus s’ajouter, on note par exemple le bassiste ivoirien César Anot, auquel le groupe accorde quelques morceaux où il chante en baolé, mais également le guitariste Mickey Meinert, le pianiste Achim Meier qui a remplacé Régis Gizavo qui avait longtemps collaboré avec le groupe, mais également Loic Taillebrest à la cornemuse.

Mercredi 10 décembre à 20h –  Tarifs de 42 à 49 euros –
Infos et résas au 05 53 48 49 50

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés