Sur les planches cette semaine


Villeneuve-sur-Lot // Théâtre Georges-Leygues – 5 en scène + Damien et Renan Luce

Journée dédiée à la chanson française ce samedi du côté des salles de spectacle villeneuvoises.  En partenariat avec Voix du sud, le théâtre a concocté deux plateaux plein de talents.
Au centre culturel, cinq artistes vont se produire dans une création commune élaborée lors des Rencontres à Astaffort. Laurie Batista, Fabien Boeuf, Kévin Castagna, Daguerre et Bertille vont donc livrer au public leurs croisements artistiques durant 1h30.
Le soir, c’est en famille que cela se passe avec Renan et Damien Luce. Ils retrouvent ainsi leur habitudes d’enfants, quand ils composaient déjà leurs premières chansons au piano. En grandissant, Damien et Renan prennent des chemins musicaux différents, l’un partant vers la musique classique et New-York, l’autre préférant la guitare et voix pour la nouvelle scène… Damien se met également à écrire et produit trois romans. Ils ont choisi aujourd’hui de fabriquer un spectacle entre chanson et théâtre, dénommé « Bobines », dans lequel les deux frangins reprennent notamment à deux voix les chansons de Renan évoquant l’enfance et construit autour des vieilles cassettes audio dont ils avaient rempli les bandes il y a plusieurs années.

Concert 5 en scène le samedi 5 décembre à 18 heures au centre culturel – Tarifs de 6 à 12 euros –
Concert des frères Luce à 20h30 au théâtre Georges-Leygues – Tarifs de 6 à 19 euros

Marmande  // Comoedia – Lady Macbeth par Béatrice Uria-Monzon

La plus célèbre des cantatrices du cru, Béatrice Uria-Monzon, vient interpréter, pour la première fois sur scène, Lady Macbeth issue de l’opéra en quatre actes de Verdi, rôle qu’elle incarnera à la Monnaie de Bruxelles en 2016. Le challenge est grand pour Béatrice qui sera accompagnée par l’orchestre des Symphonistes d’Aquitaine dirigé par Philippe Mestres, l’ensemble vocal Maurice Ravel plus quelques éléments du Chœur du festival lyrique et  Frédéric Cornille, baryton. 70 à 80 personnes seront sur scène.

Samedi 5 décembre à 20h30 – Tarif de 16 à 32 euros –
Infos et résas au  05 53 93 47 35 ou 05 53 84 50 88 ou 
05 53 64 44 44

Agen  // Cap ciné – Stellia Koumba chante Piaf

Stellia Koumba, talent caché révélé par feu Les Baladins, vient se poser au Cap ciné dans un show en hommage à Edith Piaf, monté par Roger Louret. Pour l’accompagner au piano et à l’accordéon, c’est le jeune Gabriel Sarrou Vergnac qui s’y colle dans des morceaux parfois méconnus de la Môme.

Samedi 5 décembre à 20h30 – Tarif 15 euros –
Infos et résas au 05 53 47 06 95

Agen  // Théâtre Ducourneau – La géographie du danger

Inspiré du livre écrit par le poète et journaliste algérien Hamid Skif, le chorégraphe et danseur hip-hop Hamid Ben Mahi a choisi de mettre en scène, dans un solo coup de poing, le parcours de ce clandestin, qui vit depuis des mois terré dans une chambre de bonne, envahi par le sentiment d’enfermement, de rejet, d’isolement, d’incompréhension, d’impuissance.

Mardi 8 décembre à 20h30 – Tarifs de 12 à 24 euros –
Infos et résas au 05 53 66 26 60

Vill/Lot // Théâtre Georges-Leygues – Le dernier rempart

Par la compagnie Ribambelle

Quatre comédiens et metteurs en scène se réunissent pour la première fois afin de monter Chef-lieu d’Alain Gautré.
Ce texte, écrit il y a 20 ans, décrit un groupe politique d’extrême droite avant les élections municipales. Ce sujet sensible va susciter les interrogations et réflexions des artistes. Commençant avec le théâtre de marionnettes, La Cie  Ribambelle, implantée en plein coeur du département, crée maintenant des formes multiples, autour du conte, de la lecture, de l’objet et du théâtre.

Mardi 8 décembre à 20h30 – Tarifs de 5 à 19 euros –
Infos et résas au 05 53 40 49 49 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés