Sur scène cette semaine


Agen // Le Florida – Isaac Delusion + AA + Baden Baden

Belle affiche concoctée par le site Sortir47.fr qui fête en musique ses sept ans d’existence… Sept ans l’âge de raison, mais toujours en mode pop.

AA

AA, c’est du local pur jus, agenais, inspiré par l’électro mêlé de guitares et de voix chaudes et lancinantes. Le nouveau projet de Pierre de CodeK.

Baden-Baden

Certes Baden-Baden ne sonne pas très pop-rock aux premiers abords évoquant plutôt une station thermale allemande. Mais lorsque le trio français composé d’Eric, Gabriel et Julien démarre l’aventure Baden Baden en 2008, ils se tournent vers des influences Radiohead ou Karkwa. En 2012, leur premier album « Coline » mêle textes en français et en anglais, sur des mélodies pop britanniques. Pour ce deuxième album paru en février dernier « Mille éclairs », si le trio préserve ses sonorités musicales, il lâche la langue de Shakespeare. Et c’est entre Paris et la Basse-Normandie que les onze titres se sont écrits.

Isaac Delusion

Isaac est un duo. La rencontre de Jules et Loïc. Jules vivait dans un monde de musique electro et de hip hop, influencé par des artistes comme Aphex Twin, Bonobo, Gang Starr, les Pharcyde, alors que Loïc avait un amour pour la musique folk de Elliott Smith, de Sufjan Stevens ou des Pink Floyd. Puis, ils sont allés chercher Nicolas et Bastien pour enregistrer leur premier album et monté sur scène. Isaac Delusion, c’est une pop en apesanteur, haut perchée par la voix quasi féminine de Loïc. Leur patte significative s’est forgée au fil des scènes de plus en plus grosses qu’ils sont venues occuper, y compris aux États-Unis.

Samedi 28 mars à 20h30 –Tarif unique 10 euros –
Infos et résas au 05 53 47 59 54
ou sur 
www.le-florida.org 

Fumel // Pavillon 108 : Olivier Depardon + Hiroshima mon amour

Olivier Depardon, c’était dans un premier temps il y a 15 ans, le chanteur du groupe Virago. À la fin des 90’s, Virago fut l’un des groupes emblématiques de Vicious Circle qui produisit ses deux albums Introvertu (1998) et Premier Jour (2000) – d’où fut extrait « Ouvre-moi », l’un des titres phares du film Baise-Moi de Virginie Despentes. En 2012, Olivier Depardon signait son grand retour avec un premier album solo, « Un Soleil Dans La Pluie », à la poésie noire et à la rage contenue et qui recevait l’approbation des critiques rock. C’est fort de cette réussite qu’Olivier Depardon réapparaît et enfonce le clou. Cette fois-ci en trio (né en tournée), avec ce deuxième album, « Les Saisons du Silence », au son beaucoup plus électrique et sauvage. Mais avec toujours cet amour des mots qui a fait qu’Olivier Depardon ait pu être qualifié de digne successeur d’Alain Bashung.

Samedi 28 mars à 21 heures – Tarif de 6 à 8 euros  –
Infos et résas au 05 53 36 02 83

Agen // Centre des congrès – Frédéric François

Frédéric François est né le 3 juin 1950 à Lercara Friddi en Sicile, dans une famille très modeste de l’Italie. Sa famille émigre en Belgique au début des années 50. Frédéric est bercé par les chants napolitains de son père. A 10 ans, il chante pour la première fois en public O Sole Mio dans un café majoritairement fréquenté par des Siciliens. En 1963, il devient semi-professionnel en tant que guitariste-chanteur dans un groupe, Les Éperviers. Il quitte le collège technique en 1965 pour le Conservatoire de musique de Liège en classe de violon où il prend notamment des cours de diction, de déclamation et de chant. Il enregistre ses deux premiers titres dans les années 60. Le succès lui tombe dessus dans les années 70, puis c’est la traversée du désert… Jusqu’en 1982 avec les titres « Adios amor » et « Mon coeur te dit je t’aime » qui profitent de l’avènement des radios libres. Aujourd’hui, il en est à 40 ans de carrière et continue de remplir les salles.

Samedi 28 mars à 20h30 – Tarif de 49 à 62 euros –
Infos et réservations au 05 53 48 49 50

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés