Sur scène cette semaine


Fumel // Pavillon 108 – Dirty Fonzy + La Guêpe Ecrasée + Dead Krazukies

Concert organisé dans le cadre de l’exposition « Punk sur la Ville »

Trois groupes du cru viennent en découdre sur la scène du Pavillon 108 avec comme leitmotiv de faire rugir le punk rock dans la ville berceau du genre.

A mi chemin entre les Dropkick Murphys et Rancid, les Dirty Fonzy ont déjà sorti plusieurs albums

Formé en 2010 à Hossegor, The Dead Krazukies envoient un punk rock pêchu et énergique dans la pure tradition californienne.

Quant aux Serpette, venus du Lot, ils n’en sont pas moins largement inspirés du punk américain.

Samedi 11 avril à 21h  -Tarifs de 7 à 10 euros –
Infos et résas au 05 53 36 02 83

Agen // Centre des congrès – Patrick Fiori

Révélé au grand public par sa participation à la comédie musicale Notre-Dame de Paris et son titre-phare « Belle » (avec Daniel Lavoie et Garou), Patrick Fiori est l’une des figures importantes de la vague des « chanteurs/chanteuses à voix » du tournant des années 2000. Dans la lignée de chanteurs de charme au registre sentimental tels que Mike Brant ou Roch Voisine, cet interprète à la voix puissante a su s’imposer comme un artiste important de la variété française, doublé d’un auteur/compositeur à succès. En 2010, Patrick Fiori s’investit dans l’album L’Instinct Masculin, suivi d’une version en public enregistrée au Dôme de Marseille. Trois ans après, l’album Choisir marque ses vingt années de carrière dans la chanson.

Samedi 11 avril à 20h30 – Tarifs de 39 à 43 euros –
Infos et résas au 05 53 48 49 50

Agen // Théâtre Ducourneau – Une petite musique de nuit et Le Passager

Par le Chantier Théâtre Compagnie Florence Lavaud. A partir de 7 ans

Metteur en scène et auteur,  Florence Lavaud, directrice artistique du Chantier théâtre, a développé une écriture théâtrale qu’elle transmet aux artistes de la scène, en France comme à l’étranger : un théâtre tout public, ouvert au regard de l’enfance.

En 2006, elle reçoit le Molière du spectacle jeune public pour « Un petit chaperon rouge ». À ce jour, les créations de Florence Lavaud comptent plus de 2 500 représentations en France et dans 19 pays. Sa dernière création pose sur scène, au milieu des musiciens, un homme sur une machine qui débute son voyage en accord avec la musique.

Mardi 14 avril à 20h30 – Tarifs de 8 à 14 euros –
Infos et résas au 05 53 66 26 60

Villeneuve-sur-Lot // Théâtre Georges-Leygues – Revoleo

Luis de la Carrasca au chant, José Luis Dominguez à la guitare, Kadú Gomez aux percussions, Ana Pérez et Kuky Santiago à la danse prennent possession de la scène pour ce nouveau spectacle créé au Festival d’Avignon en 2013.

Revoleo est une plongée dans les racines andalouses du chanteur. Autodidacte, Luis de la Carrasca a hérité du don de ses ancêtres pour « el Cante ». Pendant longtemps, il fréquenta le monde Flamenco Grenadin et côtoya le danseur gitan Juan Ramirez. Puis, il se produisit sur sa terre natale, dans les Îles Baléares et dans la région d’Alicante jusqu’en 1991 date à laquelle il s’installe en France. Cette même année, il participe à son premier Festival d’Avignon au Théâtre du Balcon. A partir de là, tout s’enchaîne. Il monte la compagnie Flamenco Vivo.

Jeudi 16 avril à 20h30 – Tarifs de 3 à 19 euros –
Infos et résas au 05 53 40 49 49

Agen // Le Florida – Sallie Ford + The Buns

Une soirée tout en féminisme ce jeudi au Florida, dans le cadre du festival « Les femmes s’en mêlent ».

En haut de l’affiche, on trouve Sallie Ford.

Sallie Ford a démarré sa vie du côté de la Caroline du Nord, là où elle naît d’un père marionnettiste. Mais c’est à Portland qu’elle amorce sa carrière musicale. Elle travaille comme serveuse, et rencontre Tyler Tornfelt, pêcheur de l’Alaska, Ford Tennis et Jeff Munger. Avec Sallie Ford au chant et à la guitare, Ford Tennis à la batterie, Jeff Munger à la guitare, et Tyler Tornfelt à la contrebasse, leur groupe naît en 2007. Ils commencent à jouer dans les clubs de Portland. La voix de Sallie Ford est alors comparée à Ella Fitzgerald, Tom Waits ou Billie Holiday… Après des tournées marathon aux Etats-Unis puis en Europe, le groupe splite en 2013.

En mars 2014, Sallie Ford forme un nouveau groupe totalement féminin, composé de Cristina Caro (claviers), Amanda Spring (batterie), et Anita Lee Elliot (basse et guitare). Sallie Ford et ses comparses allient le rock, le blues, la soul et le jazz dans un savant mélange.

The Buns, elles, cutivent un look de jeunes femmes sages des années 50… Et pourtant, le duo guitare-batterie a la hargne du rock. Les chignons se délient au fil du set. Elle viennent d’autoproduire un premier album via Kisskissbankbank, site participatif. Julie Gomel et Émilie Rambaud, tels sont les noms qui forment le duo de The Buns.

Jeudi 16 avril à 21h – Tarifs de 10 à 14 euros –
Infos et résas au 05 53 47 59 54

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés