Théâtre de rue sans modération


La septième édition du festival « Aux arts citoyens » marque l’âge de raison… Et s’affiche davantage encore comme un rendez-vous culturel connu et reconnu. Car cette année, l’événement se démarque par les partenariats multiples qu’il a développés. Un partenariat entre structures culturelles de la Ville en premier lieu, notamment avec le Musée de Gajac : « Désormais, nous voulons que « Aux arts citoyens » se déplace dans la Bastide, qu’il ne reste pas cantonné dans son coeur, même si nous y laissons des déambulations » explique Bruno Rapin directeur du théâtre et programmateur du festival. « Je rêve ainsi que pour les prochaines éditions, on traverse le Lot ou qu’on investisse le parc Saint-Cyr… Villeneuve-sur-Lot est pleine de lieux adéquats pour le théâtre de rue ». Sur le parvis, dans les murs… Gajac se mue en scène. Le théâtre, lui, reste dans la course, tout comme le centre culturel et la Tour de Paris. Autres partenariats et non des moindres, ceux débutants avec les festivals Bastid’art de Miramont-de-Guyenne et Mimos de Périgueux : « En ces temps compliqués, il est nécessaire de développer des collaborations sur un même territoire. Mimos et Bastid’art nous ont fait des propositions sur des artistes coups de coeur. Nous en ferons de même chez eux ». ajoute Bruno Rapin.

Brouillette en fil rouge

Pour lier un programme riche de 30 compagnies amateurs et professionnelles et de 44 représentations sur neuf jours, Bruno Rapin a convié un crieur de rue dénommé Brouillette, tout droit descendu des coteaux de Monclar : « Un village lui est même consacré sur le parking de la République où se dérouleront des performances diverses, tout en profitant de pouvoir manger et boire un coup » souligne Bruno Rapin. Le village, constitué en collaboration avec l’Office du tourisme, proposera des produits régionaux et des assiettes composées par les restaurateurs locaux.

Autre innovation et non des moindres, la gratuité sur l’ensemble des spectacles : « Mais attention, la billetterie, elle, est maintenue. Nous ne sommes pas dans un accès libre qui donnerait le sentiment que le festival n’est pas de qualité » ajoute Bruno Rapin. L’an dernier, 4800 spectateurs s’étaient déplacés.

Annabel Perrin

Du 4 au 12 juin prochain – Programme  sur ville-villeneuve-sur-lot.fr,
wwww.facebook.com/Aux-Arts-Citoyens

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés