Tourisme // Le patrimoine a profité de la pluie


Tandis que la météo faisait grise mine et que certains départements touristiques accusaient des baisses notables de fréquentation, il semble que le Lot-et-Garonne, lui, s’en soit bien sorti. Ainsi, si l’Hexagone affichait 30 à 35% de visiteurs en moins au mois de juillet, le département limitait la casse entre 3 à 10% selon les lieux : « Il est vrai que le mois de juillet faisait état d’une fréquentation nettement inférieure à 2013 » souligne cependant Didier Bénedetti. « Mais nous nous en sortons bien, car nous sommes sur une clientèle de tourisme rural et qui se reporte sur les visites patrimoniales en cas de mauvais temps ». Un trait significatif qui s’est d’ailleurs retrouvé dans les entrées de sites comme Bonaguil ou encore sur les activités programmées par l’Office de tourisme du Grand Villeneuvois qui n’ont pas désempli.

Tourisme d’avenir

Le Comité départemental enregistre un mois d’août identique à 2013, preuve que le département ne perd pas de son attractivité : « Nous avons aujourd’hui tous les atouts pour être un département touristique » assure Christian Bataille. « L’offre de prix reste abordable à une époque où le budget vacances est amoindri. De plus, nous avons l’acquis de nous situer entre deux grosses agglomérations et nous constatons que de plus en plus de Toulousains ou de Bordelais viennent se mettre au vert le temps d’un week-end sur notre territoire. Mais, nous sommes encore loin du maximum de nos capacités ».

Un potentiel à développer

Sur le domaine de l’hébergement, le Lot-et-Garonne a rattrapé son retard ces dix dernières années, notamment avec le développement des gîtes ruraux : « Mais également avec l’installation de centre de vacances, comme Pierre et Vacances à Monflanquin. Le projet Center Parcs vers Casteljaloux finira de compléter l’offre » précise Didier  Bénédetti. Cependant, il reste des efforts à faire sur le développement des activités adaptées à une clientèle résolument familiale : « Si le Villeneuvois se défend bien en la matière avec de multiples activités organisées ou des événements comme les « Mercredis de la Cale » qui attirent 1500 personnes, nous devons développer davantage encore certains secteurs. Nous avons à coeur de continuer la création des voies vertes et des véloroutes » remarque Christian Bataille. « Il faut également que nous inventions des thématiques qui seraient les marques de fabrique du département, comme la pêche par exemple. Car, il ne faut plus en douter, le tourisme fait désormais partie intégrante de la mutation économique du département. »

Annabel Perrrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Un Commentaire

  1. projet Center Parcs vers Casteljaloux va faire appel pour la réalisation (immobilière) à des investisseurs privés qui doivent être informé des risques relatifs pour ce type de produit dont les garanties ne sont pas sur du long terme (voir Monflanquin ou Mirande (32) avec des déconvenus »catastrophiques » pour certains petits propriétaires.
    http://www.enqueteouverte.info/residencesdetourisme/2014/07/16/operation-transparence-chez-pierre-et-vacances-le-client-ne-peut-pas-dire-quil-netait-pas-prevenu/

Laisser un commentaire

* Champs Requis
Votre E-Mail ne sera pas publié.
Votre commentaire doit être validé par un administrateur avant d'apparaître.