Tourisme // L’OT de Fumel/Vallée du Lot, un outil de développement économique


L’Office de tourisme Fumel/Vallée du Lot (OTFL) est un Etablissement public industriel et commercial (EPIC). C’est-à-dire qu’il accomplit à la fois un service public et mène des actions commerciales. 15% des Offices de tourisme sont construits sur ce modèle qui permet de soulager le financement public grâce à des ressources commerciales. C’est aussi une assurance pour la collectivité de mieux maîtriser les choix faits par l’Office puisqu’elle est majoritaire au sein du comité de direction de l’EPIC.

Des ressources commerciales

« Nos ressources commerciales ont sensiblement augmenté ces dernières années » explique Gilles Brignard, le directeur de l’OTFL. « Même si elle ne compensent pas la baisse des financements publics, ces nouvelles ressources permettent de continuer à mener nos missions ».
Et celles-ci sont nombreuses et ne concernent pas uniquement l’accueil des touristes. En effet, l’accueil physique n’est que la face immergée de l’iceberg. « C’est la partie visible deux mois par an, en juillet et août, mais tout au long de l’année on fait également du conseil en séjour par téléphone et par mail » rajoute Gilles Brignard.

Un travail de back office

Mais pour arriver à cette étape il faut tout d’abord réaliser un gros travail de back office : « Cela commence par la collecte des informations et la mise à jour des données. Puis par la conception d’outils de communication papier et numérique. Tout cela demande beaucoup de temps de recherche et de saisie » insiste Gilles Brignard. La présence sur le Net est aujourd’hui primordiale et demande une animation sur les réseaux sociaux : « Tout cela est du travail invisible ! Nous avons également le devoir d’accompagner les socio-professionnels de notre secteur pour développer l’activité touristique sur le territoire » complète Gilles  Brignard. « Cela passe par du conseil, du partage d’information et la mise en relation avec des experts ».

Gestion d’équipements touristiques

Enfin, l’OTFL assure la gestion d’équipements touristiques : la Gabarre fuméloise qui navigue sur le Lot et y conduit des passagers et SauveTerre musée de Préhistoire situé à Sauveterre-la-Lémance. Ces équipements contribuent à nourrir le territoire en activités touristiques et permettent à l’OT de réaliser du chiffre d’affaires. « Nous proposons également des prestations de guidage qui répondent à ce double objectif » ajoute Gilles Brignard.
On retrouve des produits dérivés du territoire au sein de l’accueil fumélois de l’Office de tourisme mais aussi au Bureau d’information touristique (BIT) de Tournon d’Agenais. « Ce ne sont pas que des produits de boutique mais bien sûr une fenêtre qui s’ouvre pour que les touristes découvrent le territoire » conclut Gilles Brignard. On l’aura bien compris : au final l’objectif est avant tout que l’Office de tourisme soit un outil de développement économique pour ce territoire qui en a bien besoin !

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés