Travelling arrière sur août et septembre 2014


ça s’est passé en Lot-et-Garonne //

Un festival de tournages

D’année en année, le Lot-et-Garonne s’affirme un peu plus comme une terre d’accueil du 7ème art. Avec la création du Bureau d’accueil de tournage 47, deux longs-métrages d’envergure sont venus poser caméras et plateaux sur les terres lot-et-garonnaises. Ainsi, au mois d’août, se sont succédées les équipes de « Les rois du monde » écrit et réalisé par Laurent Laffargue, amenant dans son sillage Sergi Lopez et Eric Cantona mais également de « Coup de chaud » Raphaël Jacoulot avec Jean-Pierre Darroussin. A chaque fois, les tournages ont, non seulement, mené des castings locaux, mais également investi durant quelques semaines, un village et ses habitants. Une manne économique non négligeable en des temps de vaches maigres économiques.

Matthias Fekl devient ministre

Le député de la 3e  circonscription Matthias Fekl est nommé secrétaire d’Etat au Commerce extérieur en remplacement de Thomas Thévenoud, atteint de « phobie administrative ». En ce début du mois de septembre, le jeune ministre PS devient le second lot-et-garonnais à figurer au gouvernement après un certain… Jérôme Cahuzac !

L’école passe sur quatre jours et demi

La rentrée scolaire 2014 ne s’est pas déroulée dans la plus grande des sérénités. La mise en place des Temps d’activités périscolaires  a été un casse-tête pour certaines communes et mis en lumière les inégalités sur le territoire en matière de politique familiale. Ainsi, entre Agen et Villeneuve-sur-Lot, les différences se sont avérées flagrantes, avec aucun changement notable d’horaires ou financier pour les parents d’un côté, tandis que de l’autre, l’étude devenait payante à partir de 15h30, deux fois par semaine, et aucun ramassage scolaire n’était prévu vers les centres de loisirs le mercredi-midi…

Un nouveau commissaire départemental nommé

A mois de septembre, Christophe Dewas, 50 ans, a pris ses fonctions de commissaire départemental avec deux missions : lutter contre la délinquance et le sentiment d’insécurité. L’homme s’est retrouvé à la tête de 220 fonctionnaires de police dont 150 à Agen et 70 à Villeneuve-sur-Lot. Venu de Troyes, il est aussi passé par Berlin ou Bergerac.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés