Travelling arrière sur juin et juillet 2014


ça s’est passé à Agen //

Un dixième anniversaire très show !

L’édition 2014 du Grand Pruneau Show marquait le dixième anniversaire de la manifestation agenaise. Comme à son habitude, le rendez-vous avait convié un plateau de choix (De Palmas, Plastiscines, Joyce Jonathan et Salvatore Adamo…) aux côtés des talents locaux (Sylvain Reverte). Durant trois jours, ce sont 75 000 personnes qui se sont déplacées dans la capitale lot-et-garonnaise pour fêter le fruit star de nos terroirs. Mais qu’en sera-t-il en 2015 ? Les concerts, jusqu’alors gratuits, deviendront-ils payants pour alléger les finances municipales ? C’est une piste à laquelle réfléchissent les élus…

Rup’s : Je suis là, je suis plus là

L’été est connu pour ses amourettes éphémères mais passionnées… Et quand c’est l’une des dernières stars à avoir porté le maillot du SUA qui revient déclarer sa flamme au peuple agenais, on chavire ! Rupeni Caucaunibuca confirme la rumeur de son retour au coeur de l’été. Et pose avec le maillot Bleu et Blanc pour la photo officielle.
Mais patatras ! Entre retour au pays plus long que prévu, difficultés de passeport et faux bond, un jour de novembre le club annonce avoir « libéré Caucaunibuca » à sa demande. En clair, bye bye Caucau, qui reprend l’avion, définitivement cette fois, direction le Sri Lanka et le rugby à 7… Une destination aussi déroutante que ses crochets. L’ancien meilleur marqueur d’essais de Top 14 et de Pro D2 n’aura joué, en cinq mois, que 87 minutes cumulées sous la tunique agenaise. Mais Rup’s restera toujours Rup’s… En poster.

ça s’est passé à Villeneuve-sur-Lot //

La Bastide fête ses 750 ans

Cet été, Villeneuve-sur-Lot fêtait ses 750 ans en grande pompes. Villeneuve-sur-Lot, bastide la plus importante en Agenais, a été fondée en 1264 par Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis. Si tout au long de l’année des événements ponctuels ont marqué l’anniversaire, il y eut des points d’orgue comme le 14 juillet, mêlant ainsi Fête nationale et anniversaire. Un envol de montgolfières a ainsi précédé le traditionnel feu d’artifice. Histoire de permettre à quelques chanceux villeneuvois d’admirer leur ville de haut.
Les festivités ont continué également au mois de septembre avec « Bastide en fête » et une projection en mapping sur la façade du musée de Gajac retraçant en quelques dizaines de minutes l’épopée de Villeneuve-sur-Lot.

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés