Un accueil au poil pour vos animaux de compagnie


«Les gens s’y prennent à l’avance pour leurs prochaines vacances ! » Telles sont les paroles de Nanda Radeau et Bruno Crouzy, qui tiennent l’auberge animalière du Pradet à Calignac depuis maintenant trois ans. 30% de la pension est déjà réservée pour les fêtes de Noël. Le fonctionnement de l’auberge animalière se fait dans le plus grand respect du bien-être animal. Les deux gérants posent quelques conditions d’entrée pour le bon déroulement de chaque séjour : « Chiens et chats doivent être vaccinés, vermifugés et traités contre les puces ». Ils accueillent aussi les nouveaux animaux de compagnies (souvent connus par l’acronyme NAC). Cette catégorie comprend « furet, lapins, cochons d’inde, oiseaux… et bien d’autres animaux inattendus » affirme Bruno.
L’auberge est une des plus récentes dans le secteur. Elle est composée principalement de trois aires de détente pour chiens et d’une vingtaine de boxes isolés et chauffés. Les locaux des félins sont situés à l’écart des logements pour chiens. Bruno met en évidence le choix des matériaux en PVC et la bonne conception des locaux pour convenir aux normes bactériologiques et hygiéniques. Un cahier des entrées et sorties est tenu minutieusement par Nanda et Bruno, impératif en cas de contrôle.

De meilleures conditions d’hébergement
Les chiens, nourris matin et soir, sortent dans les aires de détente quatre à cinq fois par jour, « soit beaucoup plus que la moyenne des auberges animalières » rappelle Nanda. Les deux hôtes sont soucieux du bien-être de chaque animal arrivant dans leur pension. Accueillant aussi les chiens de catégorie, ils privilégient une période-test au préalable : Nanda n’hésite pas à proposer au propriétaire « de déposer le chien pour une demi-journée d’adaptation afin de voir son comportement ».

Auberges animalières en vogue
Avec des dépenses en hausse pour les animaux de compagnie, Nanda et Bruno ont vu l’émergence des auberges animalières : « Les gens pensent de plus en plus à déposer leurs animaux lors d’un départ en vacances, d’une hospitalisation ou pour bien d’autres raisons ». La pension du Pradet reçoit beaucoup de nouveaux venus dont la majeure partie représente de jeunes chiens et chiots. « Nous avons donc une très bonne expérience avec les jeunes chiens » expliquent les gérants. Pension de référence dans le secteur, l’auberge animalière est proche des villes de Nérac et d’Agen et du Gers. A la base, le projet devait naître à Villeneuve-sur-Lot pour des raisons professionnelles mais la difficulté de trouver un emplacement adapté a amené Bruno et Nanda jusqu’au petit coin tranquille de Calignac. Aujourd’hui ils sont fiers de ce qu’ils proposent : « Le lieu était tout a fait propice à la situation. On a tout construit de A à Z. Avant c’était une forêt, maintenant l’auberge accueille les animaux de compagnie sur près de 3 000m2 de terrain. »
La pension propose également des gardes à domicile, mais dans ce cas « c’est plus délicat » : les chiens doivent accepter la venue de Bruno et Nanda et ils ne conseillent cette formule « pas plus d’un jour ou deux ». Les prix de la garde à domicile sont calculés en fonction du kilométrage et du nombre de visites au domicile.

Ophélie Auberval

Réservation par téléphone ou en téléchargeant la fiche de réservation directement en ligne sur le site internet : www.auberge-animaliere-du-pradet.fr

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés