Un coffee shop à l’anglaise


Du côté de la rue Molinier, derrière la porte close du Paradisio, les bruits assourdis d’un chantier parviennent aux oreilles des passants de la rue piétonne. L’ancienne crêperie ne sera pas restée longtemps sans propriétaire. Et ses nouveaux acquéreurs sont bien connus de ceux qui fréquentent la place des Laitiers et le Café gourmand. Car ce sont Indya Roberts et Nicolas Quaranta qui ont investi les lieux, forts de leurs expériences respectives dans la restauration. Et ils sont loin de se lancer au hasard. Indya et Nicolas ont donc une idée bien précise de ce qu’ils ont envie de voir naître en lieu et place de la crêperie. Ce sera un coffee shop, directement inspiré de ce qui se trame à Londres, Paris ou même Stockholm en la matière. Ils ont d’ailleurs multiplié les trajets en avion pour aller s’inspirer directement des lieux : « En France, les gens ne savent pas vraiment ce qu’est un coffee shop. Pour eux, il s’agit seulement d’un bar dédié au café » explique Indya Roberts. « Mais en fait, c’est bien davantage ». La jeune fille, native d’outre-Manche, sait de quoi elle parle. Et compte bien faire découvrir aux frenchies agenais le concept du coffee shop : « Bien sûr nous allons servir du café et de qualité puisque nous allons travailler avec un torréfacteur classé dans les premiers du genre. Mais nous aurons au plus deux à trois variétés. Mais surtout, nous allons proposer du snacking de qualité, avec des produits frais ».

L’after work idéal
Tartines élaborées, croque-messieurs maison, smoothies de fruits pressés… Autant de propositions qui sont déjà à la carte du coffee shop : « C’est Indya qui va élaborer chaque recette » précise Nicolas.
Question ambiance, ils ont également élaboré un concept innovant en Agenais : « Nous voulons créer un lieu de rencontres, pour les after work avec différentes ambiances selon les envies des clients » explique Indya. Ainsi, si l’atmosphère mêlera vieilles pierres apparentes et déco post industrielle, le coffee shop se divisera en plusieurs espaces : « Un coin cosy avec des fauteuils mais aussi un espace pourvu de mange-debouts dédié au travail sera installé en mezzanine ». Le coffee shop proposera ainsi le wifi gratuit : « Nous voulons capter les gens de notre génération, entre 30 et 50 ans, qui ne savent pas trop où aller à la sortie du bureau pour aller se détendre » ajoute Nicolas.
Et pour renforcer une atmosphère chic mais décontractée, la cuisine et le bar seront intégrés dans la décoration, en étant ouverts sur la salle : « Nous servirons non stop du salé et sucré toute la journée. Une fois par semaine, nous comptons ouvrir le soir pour une after prolongée jusqu’à 23 heures avec l’idée d’un concert guitare-voix en acoustique… » annonce Indya.
L’ouverture est programmée mi-mai. Le compte à rebours est désormais lancé pour Indya et Nicolas…

Annabel Perrin

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés