Un effet Ullule à l’Office de Tourisme


Avec l’arrivée du camping Ullule de la société France Loc, le tourisme prend une part de plus en plus importante au sein de la bastide tournonnaise. Pour faire le point sur ce secteur économique en devenir,  Gilles Brignard, directeur de l’Office de tourisme de Fumel Vallée du Lot dont dépend le Bureau d’information touristique (BIT) de Tournon d’Agenais, répond à nos questions.

L’Hebdo : Y a-t-il eu un effet camping cet été dans la fréquentation du BIT ?
Gilles Brignard : Oui, cet été le bureau d’information touristique de Tournon d’Agenais a perçu l’effet Ullule ! Nous avons accueilli de nombreux clients du camping qui sont venus découvrir la bastide. Dans ce cas la clientèle a été majoritairement française, provenant de régions diverses, et se rendant sur notre territoire très souvent pour la première fois. Je pense que cette première saison pour France Loc est une réussite et confirme le potentiel touristique de la bastide et de son territoire environnant.

L’Hebdo : Des nouveautés en 2015 au BIT ?
G. B. : 2015 est une année d’innovation pour le BIT. En effet, à l’approche de la fermeture du bureau en septembre, la municipalité s’est investie auprès de notre office pour prolonger le service d’information touristique aux visiteurs de la bastide. Ainsi, durant le mois de septembre, Patricia, détachée par la municipalité, a assumé l’ouverture matinale, tandis qu’Adrien, membre de l’OT, a accueilli l’après-midi. En septembre le BIT n’a pas eu le blues, mais… à l’occasion de la 100ème du blues, le BIT a été ouvert et décoré pour fêter ce centenaire. Ce sont plus de 100 visiteurs qui ont été informés, conseillés, durant ces deux journées. J’étais le conseiller en séjour pour l’occasion et je peux dire que cette animation a drainé des visiteurs pour tout le week-end.

L’Hebdo : Faut-il encore plus d’animations dans le village ?
G. B. : En tous cas, en tant que directeur de l’OT, je suis ravi de voir la confirmation d’un élément vital que je tente de faire passer auprès des organisateurs d’animations sur notre territoire : développez des animations sur deux journées afin de générer des courts séjours, donc des retombées économiques pour les  communes. Mais, cette réussite aurait été encore plus forte avec un peu plus d’offres en matière de restauration, de ventes de produits du terroir au cœur de la bastide. Là, c’est à chaque Tournonnais de mesurer tout l’intérêt qu’il y a à s’impliquer dans un événement tel que ce centenaire du blues. Ici, je ne peux que soutenir les organisateurs de cette belle manifestation à renouveler cette première.

L’Hebdo : Plus largement quels sont les axes de travail de l’Office ?
G. B. : Les actions de l’office de tourisme (BIT de Tournon, OT de Fumel, OT hors les murs à Libos-Montayral-Bonaguil) ont rencontré un plus grand nombre de consommateurs. Résidents de notre territoire et touristes ont notamment beaucoup apprécié la présence de l’OT sur le marché de Libos qui, pour 2015, se termine ce jour ! Au niveau de la Vallée du Lot, l’Office poursuit un travail de fond pour la conception et la commercialisation de « journées » à des clientèles groupes.
Et pour vous livrer un scoop… Nous devrions même avancer vers une collaboration étroite avec le Grand Villeneuvois pour 2016 ! Ce qui donnera à chaque partie prenante plus d’efficacité dans la prospection de clients. Nous poursuivons aussi un travail de fond pour valoriser la rivière Lot et ses berges (Machine de Watt, la gare, nouvelles escales pour la Gabarre fuméloise) et positionner notre territoire sur tous les projets menés à l’échelle du bassin versant de la vallée du Lot (cinq départements impliqués de la source du Lot à la confluence avec la Garonne).

L’Hebdo : Un mot de conclusion ?
G. B. : Pour conclure, une réorganisation des communautés de communes en 47 concerne Fumel Communauté et la Communauté de Penne d’Agenais. Lorsque cette réorganisation sera abordée pour la compétence tourisme, je suis persuadé que l’OT pourra valoriser au mieux une belle complémentarité touristique entre Tournonnais et Pennois.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés