Un été mouvementé


Villeneuve-sur-Lot se refuse à subir les grosses chaleurs estivales et, durant plus de  deux mois, propose un planning chargé en concerts, repas gourmands et même festival. Au total, 70 rendez-vous sont programmés, cet été avec quelques nouveautés qui se glissent sur l’été 2017.

Les grands classiques

Marchés bios et marchés gourmands reviennent dans la partie, avec les villages des terroirs tous les vendredis sur la place Lafayette. Une vingtaine d’exposants seront sur place pour proposer de quoi dîner, en plein air, le tout agrémenté de concerts par des groupes locaux. Cette année, la manifestation prend un virage écolo avec des éco-cups en consigne.  Le premier est fixé le 7 juillet prochain. Le marché bio se donne un air festif tous les mercredis sur la place d’Aquitaine. Il se prolonge jusqu’à 14 heures et propose également de goûter aux produits de terroir à l’ombre le midi. L’an passé, la formule avait bien fonctionné, elle est donc renouvelée… Les balades historimaginaires réitèrent les visites guidées par des artistes, flirtant entre l’histoire et l’imaginaire. Autre rendez-vous réitéré mais plus sportif : la color’s way le 30 septembre vient clotûrer la saison. L’an passé, quelque 300 coureurs s’étaient élancés sur les 5 km de la voie verte. De même, la fête de l’eau, organisée par le club de l’aviron le dernier week-end de juillet, s’inscrit dans la durée avec sa troisième édition. Elle s’ouvre aux plus petits avec un espace qui leur est réservé. L’an passé, plus de 800 entrées avaient été comptabilisées.

La Cale devient culte

Le mercredi, c’est… la Cale. Le lieu est en passe de devenir culte pour les Lot-et-Garonnais. Les concerts qui y sont programmés se font désormais devant au minimum 1500 personnes et jusqu’à 3000 personnes pour les têtes d’affiche. Le succès ne devrait pas faiblir en 2017 avec une programmation de six dates originales et qualitatives. Natasha Saint-Pier le 2 août sera sans nul doute le point culminant de l’été. Toutes les premières parties sont assurées par les groupes venus en résidence au centre culturel dans le cadre de « VilleneuVoix ».

Les petits nouveaux

Mais la Ville innove cette année, en organisant, en lieu et place des « Arts citoyens », « Les tréteaux de la bastide ». Le centre historique de la ville sera habité mi-septembre par le théâtre de rue dont le fil rouge sera les grandes pièces classique revues et corrigées, sauf dans le texte. Un rendez-vous culturel qui prendra fin avec l’embrasement de l’église Sainte-Catherine dont les Villeneuvois ne peuvent plus se passer.

Annabel Perrin

+ d’infos sur : ville-villeneuve-sur-lot.fr

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés