Une fête nationale à deux bals


« Cela fait plusieurs années que nos deux bals ont lieu le même jour mais ça se passe très bien ! »

Il y a des signes qui ne trompent pas… Comme par exemple ces drapeaux tricolores dressés un peu partout en ville alors que l’équipe nationale de rugby ou de foot n’est même pas en compétition… Il s’agit bien entendu des prémices de la fête nationale du 14 juillet. En ce jour de la Fête de la Fédération, place au repos et aux heures chaumées, car pour la fiesta, c’est la veille, soit le lundi 13 juillet, qu’il faudra être sur le pont. Avec deux ambiances traditionnelles qui se retrouvent à Agen, à vous de bien choisir.

Mettre le feu avec les pompiers

Les sapeurs-pompiers d’Agen sont restés longtemps sans bal attitré. Une hérésie pour un de leur membre, Lyonnais d’origine, qui a décidé de raviver la flamme. Arnaud Lagat s’est décidé il y a six ans à prendre les choses en main. « Là-bas c’est une tradition très bien ancrée, en arrivant à Agen je ne comprenais pas pourquoi il n’y avait rien. Alors avec quelques camarades nous avons monté une association pour organiser le bal. » C’est dans les locaux de la caserne, 200 avenue de Stalingrad, qu’a lieu le rendez-vous placé cette année sous le signe de la couleur.

Rose, jaune, bleu, fluo : le dress code est simple et bariolé. Même les pompiers, enfin ceux qui ne sont pas de service, auront délaissé leur tenue réglementaire pour passer à la couleur. Côté animation, System Music,  Les Potes en Stock et deux DJs se succéderont pour faire danser tout ce petit monde (entrée 6€). Un bal qui aura lieu en même temps que celui organisé par la mairie. « Mais ça fait plusieurs années que nos deux bals ont lieu le même jour, et ça se passe très bien ! », rassure le pompier.

Bal municipal

Pour le traditionnel bal de la ville, c’est vers l’esplanade du Gravier qu’il faudra se diriger. C’est d’ailleurs dans cette partie de la ville que seront concentrées les principales animations du jour. A noter que pour des questions d’organisation et de sécurité la circulation sera fermée toute la journée.

Tout commencera par le défilé militaire à 19 heures le long du cours Gambetta. Un cocktail républicain sera organisé sur la contre-allée dès 19h30. S’en suivra un marché des producteurs de pays au Gravier jusqu’à 23h30. C’est à cette heure que le groupe Métropole prendra le relais et fera danser les citoyens. Avec ou sans culottes.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés