Une micro-brasserie à flanc de coteau


Le phénomène de la micro brasserie est en plein essor et prend parfois vie dans les endroits les plus insolites. Dans le Tournonnais, c’est à Cazideroque, petit village niché à flanc de coteau entre Dausse et Tournon d’Agenais qu’est né « Le truc en plus ». Cette micro-brasserie a vu le jour après la rencontre de deux hommes : Sylvain Guilbert et Thierry Majou, tous les deux passionnés de bières. Thierry est un agriculteur-bio installé à Cazideroque depuis 2006. Sylvain, infirmier libéral, est lui originaire du Nord. Marié à une Lot-et-Garonnaise, il s’installe sur le territoire en 2004 et entre à Libos dans un cabinet d’infirmiers pour pallier un départ à la retraite. A travers les enfants, les deux familles se rencontrent et sympathisent. Les deux hommes se découvrent une passion commune pour la bière. L’idée germe peu à peu dans les cerveaux de Thierry et de Sylvain de créer une micro brasserie. En mars 2015, ils s’associent et décident d’aller se former sur le terrain par différents stages professionnels. En septembre 2015, ils investissent ensemble dans quelques cuves pour faire des essais et démarrent les premiers brassins de houblon pour élaborer plusieurs recettes de bière.

Le cinquième élément

En parallèle, avec la graphiste Emeline Hugot, ils réalisent ensemble un travail de fond sur l’identité de leur produit qu’ils souhaitent authentique. « La bière s’élabore avec quatre ingrédients principaux qui sont l’eau, le malt, le houblon et la levure. « Le truc en plus », c’est le cinquième élément, c’est-à-dire notre savoir-faire et quelques secrets bien à nous, comme des bouquets d’épices ou des arômes naturels », explique Sylvain. En juillet 2016, « Le truc en plus » lance ses trois premières bières : une blonde prénommée la Chistole, une blanche légère et fruitée, la Chopla, et une spéciale légèrement caramélisée, la Mornifle. Les retours des clients sont excellents et la première cuvée s’écoule rapidement sur le marché local.

On peut trouver les breuvages du « Truc en plus » un peu partout. A Dausse chez Delphine Majou à Art Broc Café bien-sûr mais aussi à la boutique Maleone ou chez Choc’O’Lot à Montayral, voire dans quelques restaurants comme le Bistrot à Libos ou la Galerie à Fumel.

Objectif : monter en pression

Le succès est en marche. Sylvain continue désormais seul car Thierry, pour des raisons professionnelles, ne peut poursuivre cette aventure qui prend beaucoup de temps.
Sylvain souhaite désormais passer à la vitesse supérieure et trouver un local pour produire plus tout en restant sur un produit artisanal et local. « J’ai besoin d’investir dans du matériel, principalement des cuves pour élaborer 1000 litres de bières par mois. Il faut également trouver de nouveau clients sur un rayon de 50 km pour distribuer notre produit », ajoute-t-il. Son objectif est de produire de la bière en pression à un prix compétitif pour les associations du coin avec la mise à disposition du matériel.
« J’aimerais que l’on puisse boire une bonne bière le long de la main courante d’un stade de foot ou de rugby sans être obligé d’y rajouter du sirop de pêche pour masquer son goût », conclut Sylvain.

Contact : 06 25 71 35 39 – www.facebook.com/LE-TRUC-EN-PLUS

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés