Une touche d’incertitude


«Notre alignement contre Pau n’a pas été bon puisque l’on n’a eu que 70% de réussite ! », c’est Rémy Vaquin, en personne qui faisait la remarque il y a dix jours après la défaite face à Pau. Quelque peu irrité depuis quelques jours, le spécialiste de la touche agenaise tentait de trouver des explications à ces ratés de début de saison. « Contre Pau, il y avait, quatre recrues alignées d’entrée » avance-t-il. Contre Toulouse, là encore la rotation fut importante. Il est vrai que le secteur de la conquête et notamment celui de la touche a été totalement remanié durant l’intersaison, puisque quatre nouveaux talonneurs ont débarqué cet été au SUA : Bosch, Jammes, Ngauamo et Martinez épaulent désormais Barthomeuf. Pas évident de trouver des repères dans de telles conditions, surtout dans un exercice de précision qui ne laisse guère de place au hasard. « Ce sont des détails qui font les victoires et on en manque trop ces derniers temps. Le plus frustrant est quand on ne maîtrise pas les choses. On ne peut pas tolérer cela car le Top 14 ne pardonne pas ! » détaille l’ancien flanker.

«Se mettre au niveau»

«La touche est notre fil rouge, on perd un touche à 5 mètres contre Oyonnax, on perd aussi des ballons très importants contre La Rochelle, Pau et Toulouse. Aujourd’hui, en Top 14, toutes les équipes sont capables de faire du 100% à tous les matchs. On doit se mettre au niveau !» ajoute Mauricio Reggiardo. Ce samedi, le SUA devra faire l’effort d’assurer ses touches pour obtenir de bonnes rampes de lancement. Le défi s’annonce relevé face à l’un des meilleurs alignements de l’Hexagone articulé autour de l’expert du contre Julien Puricelli. Et Vaquin de reprendre :« Les défenses en touche sont beaucoup plus efficaces qu’avant. Aujourd’hui ça contre et ça vole beaucoup de ballons. La touche est un secteur clé du rugby moderne, au même titre que la mêlée. Si tu n’as pas de conquête, tu n’as pas de ballon et tu n’existes pas ».Alors quelle option privilégier face à Lyon : simplifier les combinaisons pour limiter les pertes de balle au risque de se faire contrer ou en intégrer de nouvelles pour tenter l’effet de surprise au risque de déstabiliser ses propres joueurs ? Au staff et aux joueurs de trancher…

Simon Galinier

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés