Vianne // L’artisanat d’art au service de la solidarité


Trente-huit exposants, dont treize nouveaux, ont participé, du 28 novembre au 1er décembre, à l’exposition-vente de La Chaîne de l’Espoir, présentée à la salle Jourdain-de-l’Isle à Vianne. Les artisans d’art et autres créateurs ont proposé des réalisations originales et uniques. Ils ont fait découvrir aux visiteurs leur savoir-faire, leur créativité et leur générosité envers une association à but humanitaire, La Chaîne de l’Espoir, et ses bénévoles. Voilà dix ans que cette exposition perdure à Vianne, à l’orée du mois de décembre. Assistaient au vernissage de cette dixième édition, tous ceux qui ont, au fil des ans, permis de rendre le rendez-vous pérenne. Le président de La Chaîne de l’Espoir 47, Bernard Cavalié, a rappelé la genèse de la naissance de l’expo viannaise, mettant en avant des personnages locaux : Patrice Da Ros, bénévole à l’initiative de l’expo, Serge Céréa, actuel maire qui, à l’époque, était président de l’association des commerçants et artisans de Vianne et qui a favorisé l’implication des commerçants pour ce rendez-vous annuel.

190 000 en neuf ans
Le week-end dernier, ont exposé MM. et Mmes Steinbach, Serre, Bougier, Pourajaud, Lescouzères, Diaconescu, Emmanuel, Blair, Najac, Charpentier, Maurel, Bouscarle, Montreuil, Mette, Dorangeon, Canaux, Atkin, Darriet, Joulain, Pean, Montbazet, Bonnefond, Mattiuzzi, Gourrier, Gonzalès, Lamiscarre, Fayet, Toussaint, Lambrechts, Kaag, Owen, Faval, Andreux, Brugalle et Lavigne ainsi que les Vignerons de Buzet et La Chaîne de l’Espoir.
L’inauguration a eu lieu en présence du responsable national des antennes de La Chaîne de l’Espoir, Jean-Claude Lafeuillade et de Léa, stagiaire parisienne ; du maire Serge Céréa et de Nicole Perrier, précédente maire de Vianne, et de Michel Dréano, ancien président de la Chambre de métiers et de l’artisanat 47. Ce fut l’occasion pour le responsable national de remercier les bénévoles de Lot-et-Garonne qui œuvrent à montrer la meilleure image de l’association qui intervient dans les domaines de la santé et de l’éducation, dans le cadre de programmes opératoires et scolaires. Bernard Cavalié rappelait qu’en dix ans, l’exposition de Vianne a rapporté 190 000 € (vente globale) avec un pic en 2009, la somme reversée pour les quatre jours fut de 27 000 €. Le record revient à l’année 2011 avec la vente des artisans qui, à elle seule, a collecté 21 000 €. Le président résumait en une équation ce que représente l’association, à savoir « A+B+C=R+S+P », lisez amitié + bénévolat + convivialité = rencontre, solidarité, partage. Michel Dréano précisait ensuite, avec humour, que si la Chambre de métiers avait soutenu l’association, c’était, non par générosité, mais par intérêt pour les futurs chefs d’entreprise : « Je souhaitais que ces jeunes deviennent aussi de véritables citoyens, ouverts vers la culture et pourquoi pas vers la solidarité par rapport à des pays moins chanceux. Je voulais leur montrer ce qui se passait ailleurs, alors que souvent ils pensent qu’ici tout est fait de contraintes. Je me suis servi de vous ». Les discours furent couronnés du traditionnel pot de l’amitié, réalisé par les bénévoles avec des produits du terroir.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés