Willy le cuisinier réunionnais du Fumélois


Ceux qui fréquentent assidûment le marché de Libos n’ont pas pu passer à côté de Willy, le cuisinier réunionnais du Fumélois. Sa bonne humeur est communicative et la qualité de sa cuisine reconnue par tous ceux qui l’ont testée. Celle-ci est inspirée par l’Inde, par l’Afrique mais aussi par la cuisine classique française et par celles des communautés chinoises et musulmanes très présentes sur l’île.

Une cuisine métissée et parfumée

Willy et sa moitié aiment faire découvrir aux métropolitains cette cuisine réunionnaise métissée et parfumée à l’image de cette île dont le nom est le symbole de la réunion de toutes ces cultures. « Chez nous, tout est une histoire de mélanges et de partages. La cuisine comme le reste. J’ai suivi une formation classique de cuisinier avec l’obtention d’un CAP et d’un BEP. J’ai rencontré ma femme, une « métro », à la Réunion où son père gérait deux restaurants » explique Willy. Il y a 10 ans, le couple choisit de s’installer en métropole avec leurs enfants. Ils s’installent dans le Fumélois car madame est originaire de la région.
« On a tout de suite commencé à travailler sur les marchés car c’était ce qui paraissait le plus simple et le moins onéreux pour proposer notre cuisine à notre compte » ajoute Willy. Ainsi, le jeudi à Libos, le vendredi à Prayssac, le samedi à Montaigu de Quercy et le dimanche à Cazals, le cuisinier prépare sur place toutes les spécialités qui ont fait la célébrité de la Réunion comme le Rougail-saucisse, le Massalé, cuisiné avec du poulet, de l’agneau ou du poisson, le fameux Ti jacques à l’africaine et tous les Cari possibles et imaginables.

Une vente à emporter pour le printemps

Au mois de juin dernier, le couple achète une grosse bâtisse en face de la Poste à Saint-Vite. « Après toutes ces années à bourlinguer, à se lever très tôt pour déballer et à cuisiner souvent dans le froid, on a eu envie de se poser » indique Willy qui ne désire pas arrêter les marchés mais qui souhaite pouvoir proposer un service de vente à emporter sur cet axe très passant. « Il y a beaucoup de sandwicheries dans le secteur du Fumélois mais rien dans le même style que nous. Ce type de concept permet aux clients de se faire plaisir sur un repas original avec un budget raisonnable ». Le bâtiment de Willy donnera sur la route départementale mais les travaux sont encore à faire et l’ouverture est prévue pour le printemps.
En attendant et comme il fourmille sans cesse d’activités et de projets, Willy va lancer le 11 février prochain un nouveau concept inspiré des marchés gourmands qui font tant fureur l’été dans notre région. De quoi s’agit-il ? C’est tout simple, Willy va proposer une grande soirée gourmande au sein de la salle des fêtes des Rochers à Saint-Vite avec différents stands de restauration : paëlla, cassoulet, cuisine réunionnaise bien sûr, grillades, fromages et desserts. « On demande une participation aux frais de 2€ pour l’animation musicale, un DJ, et pour la location de la salle. On offre la salade de bienvenue à tous les présents et ensuite, comme dans un marché gourmand, chacun pourra se servir là où il le souhaite et composer son menu avec des plats entre 6 et 8€ par personne » précise Willy. Il faudra venir avec ses couverts et bien sûr,  hiver oblige, la salle sera chauffée. La salle des Rochers est grande mais il est quand même plus prudent de réserver par téléphone au 06 45 45 44 10.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés