Manon Braun, naturopathe de vocation


Vous avez peut-être aperçu que depuis juillet dernier, juste en face du Florida, le long du boulevard Carnot, une naturopathe venait de s’implanter. Il s’agit de Manon Braun, qui après avoir travaillé un an sur Toulouse, a voulu monter son cabinet dans une ville « plus petite et plus calme » que la préfecture haut-garonnaise et a trouvé cet « emplacement idéal en centre-ville ». Passionnée par les plantes depuis sa plus tendre enfance, grâce notamment à son entourage familial, elle ne rêvait que d’une chose : devenir naturopathe. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle s’en est donné les moyens d’y arriver. En atteste son cursus scolaire complet : une école d’herboristerie, une licence dans la chimie des huiles essentielles et enfin une formation de naturopathe. Dans son tout nouveau local d’une quarantaine de mètres carrés aménagé en deux espaces, l’un pour la consultation, l’autre pour les massages bien-être et la réflexologie plantaire, Manon se sent comme chez elle car la naturopathie est sa vocation depuis toujours.

« Aborder la santé différemment »

Cette médecine non conventionnelle, reconnue par l’Organisation mondiale de la santé, vise à rééquilibrer toutes les fonctions de l’organisme via des moyens naturels : plantes fraîches, huiles essentielles, fleurs de Bach, macérats et autre alimentation. C’est un accompagnement moins traditionnel que la médecine classique mais qui lie le physique à l’émotionnel. « L’humain est un tout, précise Manon Braun. En naturopathie, le grand principe est que chaque individu est unique. On ne peut donc pas donner un remède général à toutes les personnes pour des maux similaires. Il faut tout mettre en lien pour accompagner au mieux à la personne. » Lors d’une consultation, Manon dresse dans un premier temps, un état des lieux des fonctions de l’organisme avant de s’intéresser à l’alimentation et à l’histoire de vie de son patient et enfin à l’étude de l’iris appelée iridologie. A la fin de cet examen complet, elle n’est pas en mesure d’établir un diagnostic médical, réservé aux médecins, mais peut tout de même déceler des déséquilibres à travers des fiches conseils et un bilan naturopathique.

« C’est un métier très vieux, puisqu’on applique des préceptes d’Hippocrate, mais dont on entend de plus en plus parler aujourd’hui car les gens sont plus curieux que par le passé. Avec une initiative souvent personnelle, ces personnes ont la volonté de revenir au naturel, d’aborder la santé différemment et de prendre le temps de s’écouter. Certaines peuvent également être déçus ou pas en adéquation avec leur traitement médical et ont besoin d’un accompagnement pour soutenir leur organisme » explique la naturopathe agenaise qui a pour projet de proposer des ateliers ouverts au public sur des thèmes comme les cosmétiques naturels, les huiles essentielles, et d’autres ateliers culinaires, afin de transmettre sa vocation au grand public et, qui sait, peut-être en créer des nouvelles… 

Simon Galinier

Manon Braun Naturopathe

Ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h30

58 boulevard Carnot – 47000 Agen – 07 68 88 26 65

manonbrun.naturo@gmail.com / www.manonbraun.fr

Facebook/@NaturopatheAgen /  Instagram/manon_naturo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés