A l’école Sainte-Foy, le rugby c’est la classe internationale


La coupe du monde de rugby n’aura lieu que d’ici quelques mois mais les écoliers de Sainte-Foy ont déjà assuré un lever de rideau digne de l’enjeu. Lundi dernier, l’école privée a donné le coup d’envoi de « sa » compétition internationale mettant aux prises une cinquantaine de leurs écoliers lors d’un tournoi de ballon ovale. Concoctée par l’équipe éducative de l’institution, la journée « Rugby School » est la concrétisation d’un travail mené depuis septembre 2014 avec les classes de CM1, CM2 et sixième. « Le but est avant tout éducatif, résume la professeur des CM1, Céline Destaillats, grâce au rugby, nous leur transmettons les valeurs de ce sport, les règles du jeu, le tout en anglais. » Un projet sportif et culturel qui a fédéré les élèves, mais également le directeur Daniel Baudière, entouré de ses collaborateurs, Marie-Josée Stuijk, Thierry Monié et donc Céline Destaillats. Ils ont coaché une cinquantaine d’élèves jusqu’à les emmener sur le terrain de l’école pour une répétition, à taille d’enfants, de la future coupe du monde. « Les élèves se sont répartis dans les équipes qui participent à la compétition, ils ont défilé sur les hymnes et se sont affrontés dans un tournoi », résume l’enseignante. Au sifflet, ce sont les sixièmes qui sont chargés de garder le jeu. Et en anglais s’il-vous-plaît, impératif éducatif oblige.
Car l’initiative de Rugby School est parrainée de manière très officielle par l’association des écoles libres et la fédération de rugby. Partenaire de longue date de l’opération, le SUA était de la partie. Sous les yeux des joueurs qui étaient au repos le week-end dernier, les jeunes pousses ont envoyé du jeu. Pour le plus grand plaisir de Philippe Sella. « Cela fait toujours plaisir de voir que le rugby véhicule des valeurs très fortes et le SUA répond toutjours présent pour être aux côtés de ses intitiatives. » Et qui sait, peut-être que la rélève se trouve parmi les petits joueurs du jour !

G. P.-B.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés