Accords majeurs sur l’Europe


L’Union européenne a parfois du mal à parler d’une seule voix mais samedi, à Agen, la cacophonie ne devrait être qu’un mauvais souvenir. Pour la deuxième année consécutive, la ville préfecture sera le théâtre d’une manifestation qui promet de mettre à l’honneur cette institution. Un grand concert est organisé place Wilson, ce 9 mai, de 14 heures à 18 heures. Musiciens, chanteurs, danseurs et groupes se succèderont sur la scène à ciel ouvert pour un après-midi convivial. Des stands seront également mis en place, animés par des bénévoles, pour répondre aux questions des curieux, les informer sur la mobilité Erasmus (filières universitaires et apprentissage).

Douze groupes au programme

Pour ce qui est des festivités, le programme est déjà arrêté. La scène ouverte verra défiler douze groupes, comme autant d’étoiles sur le drapeau européen. Ils alterneront musique et danse pour des sets de 15 minutes.
Le fil conducteur de cette Fête de l’Europe 2015 est le développement, plus précisément sur les échanges que l’UE entretient avec ses pays voisins. « Nous voulions faire une place spéciale aux cultures et pays comme ceux du Magrheb ou d’Afrique noire, explique Didier Delanis. Cela contrastera avec la manifestation de l’année dernière, qui était plus politique à cause notamment des élections qui avaient lieu après. »

Vérités sur l’Europe

Le président de la Maison de l’Europe et d’Europe Directe est au coeur de l’organisation de l’événement, accompagné par des partenaires publics (mairie d’Agen) ou privés (comme Macca Music par exemple). « Nous souhaitons aussi montrer par cet événement festif que dans le Lot-et-Garonne, pas un projet ne se fait sans l’aide de l’Europe. »
Européiste convaincue, l’adjointe agenaise Muriel Boulmier, ne peut qu’acquiescer à ce discours. « L’Europe ce n’est pas un truc lointain ! », assure-t-elle. C’est ce qu’elle s’évertue à montrer, voyages pédagogiques à Bruxelles ou Strasbourg à l’appui, aux jeunes Lot-et-Garonnais. « Je veux leur montrer comment est vécue l’Europe depuis l’intérieur. »  Samedi, elle sera l’un des maîtres de cérémonie pour une ode à la joie européenne qu’elle espère partagée par le plus grand nombre.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés