Agen, protocole commotion


Sonnés mais pas K.O. Pas besoin d’être neurochirurgien pour réaliser le diagnostic du patient agenais. Avec quatre défaites consécutives au compteur, le Sporting que l’on pensait bien parti pour réaliser une entame de saison au-delà de toutes espérances après sa victoire face au Racing, est en train de rentrer dans le rang qui lui était promis. Surtout depuis trois rencontres, au-delà du simple résultat comptable, on a le sentiment que ce Sporting là a déjà oublié tout le romantisme de ce jeu dont il fut pourtant pendant de longues années l’auteur le plus en vue. Oui  les Mothe, Sella, Coco Delage et consorts semblent bien loin. Depuis la seconde mi-temps face à Oyonnax, le Sporting a dressé les barbelés… offensifs. Du jeu à une passe, des grands coup de tatane en veux-tu en voilà, et surtout un manque flagrant de vitesse, délibéré, pour imposer un combat d’avants… le SUA LG a voulu jouer la carte du pragmatisme. Sans réussite aucune…

Demain face au Lou, et au vu de la composition d’équipe annoncée, avec notamment Tamaz Mchedlidze à une aile et Mathieu Lamoulie à l’arrière, un vrai centre dans l’âme comme il l’a prouvé à Toulouse, le staff jouera une fois de plus sa carte sécurité préférant l’expérience de ces garçons à la folie de sa jeune garde : « Il faudra faire du cent pour cent en conquête, être irréprochable dans l’engagement mais surtout être pragmatique… » prévient sans  surprise Mauricio Reggiardo. Bref, manger du Lou à la sauce traditionnelle, sans fioritures. Car ce Lou semble difficile à croquer. Irrésistible depuis le début de saison, « l’équipe la plus efficiente et la plus pragmatique du championnat de France avec l’une des meilleures mêlées et défenses » toujours selon le technicien agrentin, vient de glaner cinq succès en six rencontres ! Dont deux à l’extérieur faisant ainsi de la bande à Mignoni la meilleure équipe de Top 14 à l’extérieur. « C’est une équipe très complète et qui ressemble à son entraîneur, joueuse et efficace » déclare le capitaine Erbani. Il va falloir sortir les griffes pour se défaire de ce grand méchant Lou…

C.R. et S.G.

7. Sur les dix dernières confrontations entre les deux équipes depuis 2008, le SUA LG s’est imposé à sept reprises et ne compte que trois défaites en 2008, 2012 et lors de la dernière confrontation entre les deux formations, le 4 mai 2014 au Matmut Stadium (19-16).

« Ivaldi est le meilleur talonneur du Top 14 !» dixit Mauricio Reggiardo, entraîneur principal en charge des avants.

1. Fort de ses deux succès à l’extérieur en terre parisienne (au Stade Français, 16-25, lors de la 1ère journée et au Racing 92, 17-20, le week-end dernier), le Lou est la meilleure équipe de Top 14 à l’extérieur et ne compte qu’une seule défaite hors de ses bases, à Pau (30-14).

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés