La CAGV et Pôle Emploi main dans la main


Nous l’écrivions dans ces mêmes colonnes il y a quelques semaines : l’économie villeneuvoise se redresse. Et l’Agglomération n’est pas la seule à le constater. Pôle Emploi confirme aussi la reprise. « Si le secteur conserve un taux de chômage élevé avec 10,8% contre 9% en Nouvelle-Aquitaine, la baisse enregistrée est l’une des plus fortes de toute la grande région », souligne Cédric Gardette, directeur de l’agence de Villeneuve-sur-Lot. Les indicateurs poussant à l’optimisme sont légion. Plus d’entreprises sur le territoire (+6,5% en un an), plus de déclarations préalables à l’embauche (+18,8%), moins de demandeurs d’emploi (-0,2%) et en particulier chez les jeunes de moins de 26 ans (-7,8%)… « Même si nous avons en ligne de mire les contrats longs, CDD ou CDI, la hausse spectaculaire de l’intérim comme celle que nous constatons est aussi une très bonne nouvelle. Ça témoigne le plus souvent d’un redémarrage à long terme », ajoute Cédric Gardette. De quoi donner le sourire à Patrick Cassany et Yvon Ventadoux, respectivement président de la CAGV et vice-président en charge du Développement économique. Mais le travail ne s’arrête pas là. « Nous devons faire face à de nombreux cas où les entreprises qui recrutent ont du mal à trouver les profils correspondant. Un gros défi nous attend : celui de la formation », affirme Patrick Cassany. D’où la nécessité pour l’Agglo et Pôle Emploi de collaborer. « Nous n’avons pas attendu pour le faire, indique le président. Mais il était important de le formaliser ».

Les deux parties ont donc signé lundi 25 septembre une convention les liant dans « un partenariat étroit » dans le domaine de l’emploi avec le partage d’informations au centre du dispositif. Une première en Lot-et-Garonne. « Nous nous servirons du flux de données statistiques pour mettre le territoire sous monitoring et établir un diagnostic afin d’adapter nos réponses », explique Yvon Ventadoux, médecin de son état.

Pôles d’excellence

En Villeneuvois, les secteurs d’activité qui progressent le plus sont l’industrie, la construction et le transport. L’objectif sera désormais de former spécifiquement les demandeurs d’emploi pour satisfaire ces besoins. Avec, pourquoi pas, la création de pôles d’excellence. Les élus ont pris l’exemple de Thiviers. Cette ville de Dordogne abrite à la fois un grand abattoir et des atelier de la maison Hermès. Et c’est toute une filière autour du cuir qui s’y est bâtie avec des formations adaptées. « Le nerf de la guerre, c’est la qualification, confirme Cédric Gardette. Les personnes qui s’en sortent le mieux sont les plus formées. »

La convention signée lundi permettra de « faire converger les stratégies » et de « créer une synergie entre les acteurs compétents ». L’actuel Pôle Emploi deviendra « l’Espace emploi du Villeneuvois ».  Les groupes de travail seront partagés entre la collectivité et l’agence. Des projets seront menés conjointement comme le salon Objectif emploi, la Soirée de l’apprentissage ou le Numeric Day.

Dimitri Laleuf

L’agence Pôle Emploi de Villeneuve à la pointe de l’innovation

Après avoir été élue en interne « plus belle agence de France » après son emménagement dans les locaux de l’ancienne gare, l’adresse villeneuvoise de Pôle Emploi a été choisie pour faire partie du programme « agence de demain ». C’est la seule de la région Nouvelle-Aquitaine et l’une des neuf retenues dans tout le pays. « Nous testons des prototypes d’usage innovants qui seront en vigueur dans une quinzaine d’années », explique le directeur Cédric Gardette. Utilisation plus poussée des outils numériques et travail collaboratif font partie de la palette déployée du côté de l’avenue Lazare-Carnot.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés