Le « chat » aboie de nouveau !


Les Fumélois vont-ils enfin s’imposer à domicile ? Les Layracais vont-ils rester invaincus hors de leurs bases ? C’est tout l’enjeu de ce choc de la 5ème journée. Les protégés du nouvel entraîneur Pierre Chadebech qui ont concédé un nul face à Sarlat lors de la journée inaugurale (12-12) avant de s’incliner sur leurs terres face à Belves (21-30) auront à cœur de vaincre enfin le signe indien. « C’est vrai que l’on est un peu anachronique en ce début de saison. Mais le match nul fut logique car les joueurs se connaissaient peu et la défaite l’était aussi car Belves a été meilleur que nous » explique l’ancien trois-quarts centre international Pierre Chadebech (5 sélections) qui a pris les rênes de l’USFL durant l’été. Passé par Brive, Narbonne, Lille et Biarritz, le Corrézien a la lourde tâche de remettre l’église au centre du village, de remettre tout un club sur de bonnes bases. Une mission de restructuration que cet homme de défi prend à cœur : « La reconstruction s’est faite un peu dans l’urgence mais les dirigeants ont bien travaillé pendant l’été. Même si c’est un nouveau cycle car l’effectif a été profondément remanié durant l’intersaison, le groupe en ma possession est concurrentiel même si la profondeur de l’effectif peut nous poser problème lors de cette longue saison. »

« Un bon test face à Layrac »

L’ancien co-entraîneur de l’équipe de France A a également du se réhabituer aux contraintes du rugby amateur. « Il y a bien sûr l’assiduité aux entraînements, problème que connaisse tous mes collègues entraînant à ce niveau, liée en grande partie aux obligations professionnelles des joueurs. La difficulté est d’avoir tous les joueurs disponibles lors des deux séances hebdomadaires. Cependant l’investissement et l’état d’esprit des joueurs aux entraînements sont intéressants » explique le vainqueur du tournoi des Cinq Nations en 1986. Les Fumélois ont parfaitement entamé leur deuxième bloc de quatre matchs en s’imposant le week-end dernier chez le promu mussidanais (9-16) et pointent actuellement à la quatrième place avant d’accueillir des Layracais, troisièmes, qui ont fait chuter Ribérac (38-29) lors de la dernière journée. « La qualité de cette formation va nous permettre de nous situer dans cette poule. Ce sera un bon test face à une équipe déjà bien en place dans cette Fédérale 3 et qui joue le haut du tableau. Layrac s’appuie sur de bonnes bases avec une conquête stable et une capacité à faire rebondir le jeu. Je suis curieux de voir ce que valent mes joueurs face aux Layracais » souligne l’ancien Barbarian français. Cette affiche du week-end paraît indécise dans cette poule folle où les derbys réservent bien des surprises et où les invincibilités à domicile tombent chaque week-end.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés