La clinique Sainte-Thérèse reconvertie en logements


La création du Pôle de santé du Villeneuvois a vidé quelques bâtiments emblématiques de la cité. Si la reconversion du site de Saint-Cyr est en cours de réflexion, celle de la clinique Sainte-Thérèse est en revanche déjà actée. Un groupement de cinq entrepreneurs locaux a racheté une partie de l’immeuble pour en faire une résidence de standing : « les Terrasses du faubourg ». Quinze appartements allant du T2 au T4 (de 66 à 147 m2) et, comme le nom du programme l’indique, autant de terrasses extérieures. « Il n’y a pas eu de construction neuve dans le centre Villeneuve depuis une quinzaine d’années et l’on trouve très peu de logements avec terrasse », souligne Annabel Chautemps, gérante de l’agence immobilière Cabinet Gary et associée dans le projet. Malgré un marché toujours difficile surtout en centre-ville, les protagonistes pensent détenir là un produit recherché, avec garage, ascenseur et répondant en outre aux normes BBC (basse consommation énergétique). « On savait qu’il existait une clientèle mais on ne pensait pas rencontrer un tel engouement », affirme Annabel Chautemps. Certaines pré-réservations ont déjà été enregistrées. « L’objectif est d’avoir vendu cinq ou six biens d’ici décembre, afin que les travaux puissent débuter au premier trimestre 2018 et que les premiers appartements soient livrés en fin d’année », poursuit-elle. Le premier prix est fixé à 136 000 euros.

« Faire travailler nos entreprises »

Du côté de la réalisation, pas de surprise, ce sont les promoteurs eux-mêmes qui seront aux commandes du chantier via leur société respective. Michel Marès en est l’architecte, Simon Bonis et son établissement éponyme se chargeront du gros œuvre, Philippe Garcia de l’entreprise Hebras-Garcia du second œuvre, Pascal Fauchié des lots techniques et enfin Annabel Chautemps de la commercialisation. « Plus que faire du profit, l’ambition première est de faire travailler nos entreprises, confie Michel Marès. Nous ne pouvons de toute façon pas spéculer avec des prix trop hauts. A Villeneuve-sur-Lot, ça ne se vendrait pas. » Les premières discussions autour de ce projet ont débuté en mars 2014. Soit 70 ans jour pour jour après l’ouverture de la clinique Sainte-Thérèse par le docteur Pierre Derieux. Son fils François Derieux, lui-même chirurgien de cet établissement pendant 35 ans, ne souhaitait pas voir la bâtisse devenir une friche ou être détruite. « Beaucoup de Villeneuvois y sont passés au moins une fois dans leur vie, certains y sont nés. C’est un lieu important. Il aurait été dommage qu’il disparaisse », explique-t-il. Michel Marès, étant beaucoup intervenu en ces murs pour construire des blocs opératoires, était dans le même état d’esprit. Avec Annabel Chautemps, ils ont donc esquissé les premières idées pour créer quelque chose de nouveau en cœur de ville, avant d’être rejoints par les autres artisans. Ensemble, ils ont investi près de 3 millions d’euros.

Dimitri Laleuf

Informations auprès du Cabinet Gary – 22 bd Palissy – 05 53 70 32 20  ou www.lesterrassesdufaubourg.com

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés