District // Les matches du week-end


Première Division – Poule Unique

 Colayrac FC – Virazeil US //

Les Colayracais de Bibi Tahraoui sont à deux journées de la fin, en position favorable pour  monter. Il faudra bien négocier ces rencontres contre des adversaires luttant pour le maintien (Virazeil et Dausse) pour remplir l’objectif assigné (2e, 72 pts). Attention à ne pas perdre des points en route comme lors de la précédente journée face au FCPF (2-2), sous peine de voir les Livradais les coiffer au poteau. Pour les Virazeillais d’Eric Sabugo et Jérôme Robin, la victoire contre les réservistes villeneuvois (1-0) a validé une saison de plus dans l’élite départementale (6e, 55 pts).  (aller 0-3)

FC Bias – FC Penne-Saint-Sylvestre //

Les deux formations sont concernées par la descente, malheureux vaincus qui diront assurément adieu à la première division. Les Biassais, qui se sont logiquement inclinés en déplacement à Sainte Livrade (3-0), sont mal engagés au classement (11e, 41 pts) et devraient passer à la trappe à la fin de saison. Pour les Pennois de Jean-Jacques Minbielle, un mince espoir demeure à condition de venir s’imposer à « Loustalet » et de créer l’exploit lors de la dernière journée au FCPF (10e, 42 pts). (aller 4-0)

 FC Marmande 3 – Casseneuil AV. F //

Avec cinq unités d’avance sur le troisième, le leader casseneuillois n’a plus qu’à assurer une victoire pour être officiellement en promotion de ligue (1er, 75 pts). Un avantage certain dans l’ultime sprint final et cela à condition que les Livradais gagnent leurs deux dernières rencontres. Pour ce déplacement à Michelon, les garçons de Mickaël Maury devraient trouver une équipe en vacances (4e, 59 pts), les hommes de Michel Tingaud n’ont plus rien à craindre et à espérer dans cette fin de championnat. (aller 2-3)

Confluent Foot 47 – Sainte-Livrade AS //

Les Livradais de Ouargli, qui comptent deux unités de retard sur Colayrac, devront gagner leurs rencontres et croire en un faux-pas de ces derniers pour accéder à la région (3e, 70 pts). Première étape de cette course folle, s’imposer chez les joueurs du Confluent (avant de conclure à domicile face aux réservistes villeneuvois). Les locaux sont quasiment condamnés à descendre après leur défaite contre Dausse (1-0), la semaine dernière, adversaire direct au maintien (12e, 41 pts). Un revers qui enterre les hommes de Claudio Ferreira et qui montre aussi toutes les carences d’un groupe qui aura bien du mal à lutter contre des visiteurs concernés. (aller 3-0)

FCV Lot Villeneuve 2 – SCDO Dausse //

La bande de Laurent Cossettini a réalisé une remontée fantastique pour assurer quasiment son maintien (9e, 48 pts). Une série en cours de six victoires de rang a permis au club du président Charles Barella de s’extirper des bas fonds du classement pour se retrouver en position favorable à quelques encablures de l’arrivée. Encore un petit effort à fournir pour s’offrir plus d’amplitude au général en allant battre les réservistes villeneuvois sur leur herbe. Les seconds couteaux de Manu Pacher, sauf cataclysme, retrouveront la première division à la rentrée et peuvent donc évoluer en toute décontraction jusqu’à la fin de l’exercice. (aller 1-0)

Promotion de Première Division

EBBE 2 – Passage FC //

Les réservistes boétiens de Christophe Martin sont dans l’obligation de l’emporter sur leur pelouse de Cancelles sous peine d’être relégués à la fin de la saison régulière (10e, 42 pts). Une situation inconfortable et un vrai casse-tête pour les instantes dirigeantes du club qui verraient l’écart entre les deux formations séniors devenir abyssal. Difficile de croire que les hommes de Valère Toffan qui n’auront fait qu’illusion dans cet exercice, retrouvent des couleurs face au leader de la poule qui jouera la montée directe dimanche (1er, 63 pts). En effet, les Passageois de l’entraîneur Sylvain Dumon qui ont leur destin en main savent qu’ils doivent impérativement l’emporter pour retrouver l’élite départementale sans attendre les résultats de leurs poursuivants. (aller 2-2)

Roquefort FC – SC Astaffort //

Les Roquefortais de Marc Maurin, auteurs d’une excellente saison n’ont plus rien à attendre de ce championnat (6e, 52 pts). Un parcours méritoire et une légère amertume dans la bouche de n’être pas passé loin d’un meilleur final. Pour ne pas fausser la donne, les locaux joueront le coup à fond face à des Astaffortais dont le maintien n’est pas encore acquis (9e, 42 pts). Les protégés du président Nicolas Charton, en cas de défaite dimanche et de résultats favorables des deux autres formations à la lutte avec eux, pourraient se retrouver dans la charrette des condamnés. Un scénario que la troupe à Xavier Marcet n’entend pas écrire, elle qui se déplacera au stade Alain Ransinan pour l’emporter. (aller 2-3)

OS Agenais – Colayrac FC 2 //

Les Agenais de l’OS ont depuis longtemps terminé d’y croire dans une saison qui restera une galère. Le club, qui traverse une grosse zone de turbulences, ne sait pas encore de quoi son avenir immédiat sera fait (12e, 30 pts). Une démobilisation générale qui a conduit la réserve à jeter l’éponge en février et son équipe fanion à deux forfaits depuis. Pour le terme de la compétition, le président Khaled Soussi devra battre le rappel pour que le stade Camille Batmale ne sonne pas désespérément creux et que les réservistes colayracais, qui n’ont plus rien à craindre dans ce championnat, soient bien accueillis (8e, 47 pts). (aller 4-0)

ROC Laroque-Timbaut – FC Casteljaloux //

Les Roquentins de Jean-Paul Kroft occupent l’avant-dernière place à la veille de la dernière journée (11e, 40 pts). Etrillés chez les Massais lors de la rencontre en retard du week-end précédent (4-0), les locaux ont dit presque quasiment au revoir à cette division. Certes, un infime espoir demeure. Il faudrait un concours de circonstances qui relèverait du miracle pour que la bande de Nicolas Barran sauve sa peau. S’imposer à domicile face aux Casteljalousains de Lagleyre (3e, 60 pts) ne semble pas le plus compliqué car les visiteurs sont démotivés, la faute à six points de pénalités qui interdisent tout espoir de montée. Mais il faudrait dans le même temps que les deux concurrents directs au maintien (Asttafort et l’EBBE 2) ne gagnent pas leurs matches. Un miracle on vous dit ! (aller 2-0)

FC Nérac 2 – Mas AC //

Les Massais de la présidente Marie Boué viendront chercher la victoire au Vert Galant et attendront fébrilement le résultat de l’opposition entre les réservistes boétiens et le leader passageois pour savoir s’ils disputeront les barrages ou accéderont directement à la première division (2e, 61 pts). Un retour en boulet de canon avec cinq rencontres d’affilée sans revers leur ont permis de se relancer complètement dans la course à l’accession. Les seconds couteaux néracais du capitaine Sébastien Ricard entendent finir avec brio à domicile un exercice très honorable (7e, 49 pts) et accrocher à leur palmarès enfin le scalp d’une formation de haut de tableau. Une carence qui les a empêchés d’espérer dans ce championnat. (aller 1-2)

Monflanquin FC – AS Laugnac //

Les Monflanquinois du président Alain Martinaud termineront la saison dans leur antre du stade Mondésir. Un exercice 2014/2015 plus qu’honorable puisque les locaux finiront tranquillement installés dans le haut du classement (5e, 52 pts). Pas de quoi trouver une motivation extrême avant de recevoir, pour ce tombé de rideau, des Laugnacais dont l’avenir en PD1 reste encore incertain. Certes, il faudra un gros cataclysme pour que les coéquipiers du capitaine Olivier Asfaux ne valident pas leur ticket d’une année supplémentaire dans la division (8e, 48 pts). D’ailleurs, la bande à Lacoste a de sérieux arguments à faire valoir puisqu’elle reste sur trois rencontres sans connaître la défaite, des statistiques indiquant qu’elle peut sereinement voyager. (aller 1-1)

Franck Albarracin

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés