Gare à la chute au premier Tournon…


De plus en plus homogène et de plus en plus compliqué…Semaine après semaine, les coachs des équipes de Fédérale 3 et notamment de la poule 12 dans laquelle figure l’US Tournon d’Agenais semblent au diapason : « C’est vrai que ces dernières saisons, on assiste à un rapprochement des équipes en terme de niveau de jeu » confirme d’emblée Olivier Sverzut, le coach de l’UST depuis cinq saisons. « Il n’y a plus de petites équipes. Et tous les dimanches il faut batailler ferme. » Batailler, c’est le terme adéquat pour l’UST qui connaît un début de saison mi-figue mi-raisin avec deux défaites à l’extérieur (Ndlr : à Grenade et à Saint-Sulpice-la-Pointe) pour un seul succès glané à domicile face à la Vallée du Girou. Un premier tiercé morose selon le technicien des noir et blanc : « C’est juste passable. On sent que le groupe n’est pas encore totalement mobilisé. On a pas mal de casse (Ndlr, la paire de centres titulaire, Perez-Vivès, le pilier Bruno Ferré…) et beaucoup d’absents notamment aux entraînements pour diverses raisons, pour beaucoup professionnelles. »

En mode diesel

Bref, l’UST n’a pas encore trouvé son rythme de croisière et ce malgré l’apport durant l’été de plusieurs recrues intéressantes dont Yanni Rabbes, le pilier sud-africain, Cyril Drure, le troisième ligne encore Serge Yakan Besson et Yacine Moussaïd derrière. Même si désormais le temps presse : « Si on veut se qualifier il ne faudra pas traîner en route. Et rester invaincu à domicile c’est presque un impératif. » Dès dimanche, l’UST va donc vivre un premier tournant dans sa saison avec la réception de la toujours accrocheuse formation de Laroque-Belesta, « une équipe rugueuse, qui se déplace beaucoup et qui gratte énormément de ballons. Bref, des pénibles !» sourit Olivier Sverzut. L’UST désormais attendu partout sait que pour retrouver son lustre d’antan il va falloir faire le dos rond et assurer le minimum syndical. Au moins jusqu’au retour de tous ses cadres.

Cyril Recondo

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés