Gorges profondes


Rotation, turn-over, revue d’effectif… Pour expliquer l’inexplicable, l’entraîneur de rugby professionnel possède un sacré catalogue de mots fourre-tout susceptibles de noyer le poisson. A ceux qui s’attendaient de voir un SUA LG dans la continuité  après sa belle victoire face au Racing, le duo Prosper-Reggiardo a choisi de tout chambouler en procédant à huit changements pour son déplacement à Oyonnax. Une équipe type à la maison et une autre qu’on envoie à la boucherie à l’extérieur, vous me direz rien de nouveau à l’est d’Armandie qui en la matière fut longtemps un spécialiste. Sauf que ce déplacement-là, le Sporting en a fait une priorité : « On fait jouer l’équipe qui nous paraît la meilleure, on n’est pas du tout dans la gestion » confirmait hier matin Mauriccio Reggiardo lors de la traditionnelle conférence de presse. « Turn-over, rotation, etc comme vous dîtes, moi je ne connais pas ! Je ne marche qu’à la confiance et avec Stéphane, on a confiance dans les mecs qui vont jouer. » La confiance, le généreux Mauriccio a envie d’en distribuer à tour de bras : «  Quand j’étais joueur, si le coach me faisait confiance, j’avais la chair de poule quarante-huit heures avant le coup d’envoi. J’avais envie de prouver qu’on avait bien fait de compter sur moi. Aujourd’hui, j’attends le même retour de mes garçons. Et puis de quoi on aurait l’air ? Depuis trois mois on dit qu’on compte sur tous les mecs du groupe, qu’on est solidaires. Tout ça pour n’en faire jouer que quinze dans l’année ? On aurait bonne mine… »

Un derby à longue distance

Bonne nouvelle donc pour l’effectif agenais et ceux à qui l’on promettait un rôle de figurant. Cette année tout le monde aura sa chance. Et pas qu’à Clermont-Ferrand ou à Toulon avec une équipe composée de six espoirs, trois crabos et le soigneur de l’école de rugby promise à prendre soixante grains à minima. Ils seront ainsi huit à connaître leur première titularisation ce samedi à Oyonnax (*) ! Et très vite donc, on va savoir si ce SUA-là ce n’est pas forcément réductible à Quera, January et Mc Intyre comme on pouvait déjà l’entendre après la victoire de samedi à Armandie  : « On a gagné sans Quera la semaine dernière » rappelle  à juste titre l’Argentin. « On a jugé que pour démarrer le match face au Racing, il y aurait plus compétitif que lui. D’ailleurs plus personne ne me demande aujourd’hui pourquoi il n’a pas joué dès le début de la rencontre… » argumente encore le technicien. Alors samedi, les huit petits nouveaux savent qu’ils vont jouer un match capital, à huit points comme on dit, face à l’autre promu, et que tout le monde croit en eux. L’occasion inespérée pour ce groupe de trente de se forger une histoire commune. Et de faire un petit pas pourquoi pas déjà vers le maintien dans un match où les conditions climatiques s’annoncent compliquées : « Ca va être serré,  prédit Reggiardio d’autant que la pluie va s’inviter au débat. Les deux équipes sont assez proches et se connaissent bien ». Tandis que De Marco, le seconde latte du Sporting, y voit déjà une source de plaisir : « C’est un peu un derby à longue distance entre deux équipes qui se connaissent bien. Oyonnax a battu deux fois Agen l’année dernière, le groupe est revanchard. » Quoiqu’il en soit, avant deux réceptions à domicile décisives, La Rochelle et Pau, le Sporting a l’occasion de marquer les esprits…

Cyril Recondo

(*) Phelipponneau, Ngauamo, joly, Cedaro, Tanga, Abadie, Mieres, Tolot

 

La compo : 

1 – Morgan Phelipponneau // 2 – Paula Ngauamo // 3 – Athur Joly // 4 – Léandro Cédaro // 5 – Mickaël de Marco // 6 – Yoan Tanga Mangene // 7- Antoine Erbani (CAP)  // 8 – Akapusi Qera // 9 – Paul Abadie // 10 – Ignacio Mieres // 11 – Vilikisa Salawa // 12 – Tamaz Mchedlidze // 13 – Julien Hériteau // 14 – Filipo Nakosi // 15 – Loris Tolot.

Remplaçants : Loick Jammes // Giorgi Tetrashvili // Tom Murday // Antoine Miquel // Enrico Januarie // Jake Mcintyre // Alban Conduché // Vakho Akhobadze.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés