Le nouveau tri sélectif va-t-il faire un carton ?


A partir du lundi 11 mai, un nouveau mode de collecte des déchets en carton sera instauré. Il s’adresse aux commerçants du centre-ville et sera expérimenté pendant six mois. « Nous avons adopté un nouveau schéma de collecte depuis six mois, explique Michel Lauzzana, vice-président à l’Agglo en charge de la Collecte. Et sur le centre-ville d’Agen, nous avons décidé de mettre en place cette expérimentation pour améliorer le tri et la collecte. »
Pour ce faire, la collectivité s’est dotée de deux nouvelles armes vertes. Un triporteur et un véhicule électrique qui seront chargés de sillonner les rues du coeur de ville. « Même dans la collecte nous essayons d’être exemplaires », conclut l’élu communautaire. Aux commerçants de jouer le jeu, aurait-il pu ajouter, car la pérennisation du système dépendra de leurs efforts. Ce que l’adjointe municipale au Développement durable, Laurence Lauzzana, a bien rappelé. « Avant les cartons, qui sont des déchets qui se recyclent et se valorisent, n’étaient pas bien ramassés car ils étaient pollués par d’autres matériaux. Donc nous avons mené depuis plusieurs semaines une campagne d’information auprès des professionnels pour leur expliquer les enjeux de cette nouvelle collecte. »

Améliorer le cadre de vie

Environnement, valorisation des déchets… Mais aussi cadre de vie, santé et même mieux vivre ensemble sont au coeur de cette initiative. La Régie de quartier, qui sera mise à contribution, a embauché deux agents en en contrat d’insertion pour mener à bien cette mission. « L’écologie ce n’est pas un coût, résume ainsi Nadège Lauzzana, c’est du développement et des métiers d’avenir. »
Ces agents assureront les tournées hebdomadaires (en plus de celle du mercredi qui ne bouge pas). Le triporteur sera accessible les mardis et vendredis aux 4 feux à Jasmin (de 14h30 à 19 heures) et aux 4 feux du Pin (de 11 heures à 13h30). La voiturette électrique tournera elle les lundis et jeudis dans les autres secteurs du coeur de ville.
Le résultat de cette expérimentation, soutenue par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, sera connu à l’automne 2015.

Gauvain Peleau-Barreyre

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés