Les matches du week-end


Ligue d’Aquitaine – Division Honneur

 SU Agen – FC Grand Saint-Emilionnais //

Pour cette dernière journée de championnat et leurs adieux à l’élite régionale, les garçons de Nicodème Boucher veulent terminer convenablement une saison plus que compliquée sur leur pelouse de la rue de Lille (12e,  50 pts).  Ils se remémoreront ce départ catastrophique commencé à Saint-Emilion, le 23 août, une grande période de disette sans le moindre succès (neuf rencontres) qu’ils traîneront comme un boulet jusqu’à la fin de l’exercice. Ils pourront aussi se souvenir que lors de la journée précédente, ils avaient trouvé des vertus pour s’imposer chez la lanterne rouge bayonnaise des Croisés (2-3) pour concrétiser un sixième bonus, certes anecdotique, mais qui fait du bien à un moral entamé par la descente actée. Cela sera aussi le clap de fin pour les Girondins du FC Grand Saint-Emilionnais (11e, 54 pts) dont l’entité en tant que telle disparaîtra au sein de la présente saison puisqu’elle fusionnera avec Libourne-Saint-Seurin pour en faire une des trois plus grosses places footballistiques d’Aquitaine. Ce projet sportif ambitieux sera confié à Michel Pavon en tant que manager et Alain Brindor, directeur technique. Des adieux qui appellent pour les deux formations, souhaitons-le, des lendemains qui chantent.  (aller 2-1)

District – Première Division

FC Pont-du-Casse-Foulayronnes – FC Penne-Saint-Sylvestre //

Une rencontre sans enjeu puisque les locaux des présidents Ricordel et Lacombe sont assurés de rester dans l’élite départementale (5e, 58 pts), un minimum pour un effectif qui pouvait assurément prétendre à beaucoup mieux cette saison mais qui a manqué de caractère, voire de sérieux, à quelques moments clés de ce championnat. Il conviendra donc de terminer avec les honneurs, sur la belle pelouse de « Régadous », pour préparer au mieux l’exercice prochain que les coéquipiers de Tortul ne voudront pas une nouvelle fois rater. Pour les Pennois, la descente est actée malgré un positionnement plus que convenable au général (10e, 46 pts) et une bonne deuxième partie de compétition. Les nombreux retours de ligue condamnent les hommes de Jean-Jacques Minbielle à évoluer malgré tout à l’étage inférieur. (aller 0-6)

AS Miramont-Lavergne – FC Bias  //

Les Miramontais de Sébastien Reynaud ont validé leur ticket pour une saison de plus en première division après leur succès à Castillonnès (0-3). Pour la dernière à domicile au Saut du Loup face à des Biassais en pleine déperdition (11e, 42 pts), les garçons de la présidente Christine Gil s’évertueront à boucler une quatrième rencontre de rang sans défaite (8e, 54 pts), une bonne série qui ne leur était pas arrivée depuis bien longtemps. Du côté adverse, l’exercice se termine enfin avec un certain soulagement pour les coéquipiers de William Pécondon qui n’auront jamais trouvé la bonne carburation, une deuxième descente d’affilée qu’il va falloir enrayer le plus rapidement du monde en reconstruisant une équipe solide pour que le club retrouve son lustre passé et des fondations solides pour enraciner son devenir dans le paysage footballistique lot-et-garonnais. (aller 0-1)

Casseneuil AV. F – Confluent Foot 47  //

Très difficile de croire que les hommes de Mickaël Maury ne l’emportent pas dans  leur antre du stade Etienne Restat pour cette dernière rencontre de championnat qui leur donnera, en cas de succès, l’accession directe et le titre de champion (1er, 77 pts). Les protégés des présidents Hugues Thérin et Gilles Camilleri ont parfaitement négocié l’écueil que représentait le déplacement chez la seconde réserve marmandaise (1-1). Une parité qui leur permet de garder leur destin en main. Les rivaux du Confluent retrouveront la promotion de première division, la saison prochaine, la déroute à domicile contre les Livradais (2-6) a confirmé que les garçons de l’entraîneur Claudio Ferreira n’avaient pas la moelle pour se sortir de l’ornière (12e, 42 pts). (aller 1-2)

Sainte-Livrade AS – FCV Lot Villeneuve 2  //

Les Livradais du président Aïssa Achegane se doivent de remporter le morceau à domicile pour encore espérer un faux-pas de ses concurrents directs à la montée au niveau régional (Casseneuil et Colayrac) pour les coiffer sur le poteau et ravir une des deux places dévolues à l’accession (3e, 74 pts). Un très mince espoir qui force la bande d’Ouargli à ne pas prendre cette rencontre à la légère pour s’éviter toutes mauvaises déconvenues au soir de l’ultime journée. Ils trouveront face à eux des réservistes villeneuvois en roue libre qui ont depuis un certain temps assuré leur avenir dans l’élite départementale (7e, 54 pts). Une décompression louable des coéquipiers de Raphaël Horn qui restent d’ailleurs sur deux revers de rang et qui n’attendent plus rien de cet exercice. (aller 1-0)

Franck Albarracin

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés