Les matches du week-end


Ligue d’Aquitaine // Matches en retard

 Samedi  21 février à 19h – FC Marmande – SU Agen //

Les Marmandais de Laurent Dauriac se retrouvent co-leaders à la faveur de leur victoire au courage face à Mérignac-Arlac (4-3). Un fauteuil partagé avec Labrède sur qui ils comptent toujours une rencontre de moins à jouer (2e, 45 pts). L’importance du derby de demain soir ne se jouera pas essentiellement sur le thème de la suprématie départementale mais bien pour les locaux comme une partie capitale pour l’accession à la CFA2. Les Agenais de Nicodème Boucher ont fait taire leurs nombreux détracteurs avec une série en cours de cinq matches sans défaite et un classement qui s’améliore un peu plus après chaque journée (12e, 32 pts). Il reste encore quelques efforts à fournir pour les Suavistes pour assurer complètement le maintien .
Un bon résultat à Michelon contre l’équipe en forme du moment (six succès de rang) confirmerait le retour définitif dans la compétition. (aller 0-1)

Dimanche 22 février à 15h – ESMAN – Agen SU 2 //

Les réservistes agenais ne seront pas à la fête au stade de Meillon. Les Béarnais, qui comptabilisent deux rencontres en retard dans leur championnat de promotion d’honneur, restent dans le ventre mou du classement (6e, 32 pts). Cette position au général ne reflète pas la qualité du groupe du président Salles-Cazeaux qui a laissé beaucoup d’énergie dans son sublime parcours au cours des diverses coupes. Rappelons d’ailleurs que les garçons de l’entraîneur Pierre Bellehige sont qualifiés pour les quarts de finale de la coupe d’Aquitaine qu’ils disputeront le 22 mars prochain. Les seconds couteaux suavistes qui ont toutes les peines du monde à exister dans les joutes domestiques (12e, 18 pts), viennent péniblement de se qualifier en coupe des réserves contre leur modeste homologue d’Astaffort (D2). Menés rapidement 2 à 0, ils ont su inverser la tendance pour l’emporter (2-6). Un scénario alambiqué qui indique bien que la bande à El Haddan n’est pas dans son assiette depuis le début de l’exercice. (aller 0-1)

 Dimanche 22 février à 15h – Nérac FC – Cazaux Olympique  //

Les Néracais de l’entraîneur Yassine Azahaf auront une belle occasion de recoller au haut du classement en recevant les Girondins de Cazaux (5e, 35 pts). Les visiteurs n’arrivent décidément pas à élever leur niveau de jeu depuis leur retour en ligue et traînent logiquement dans les profondeurs du classement (11e, 21 pts). Pour preuve, la dernière prestation en championnat s’est soldée par une douloureuse défaite contre Martignas-Illac (3-1). En panne depuis trois rencontres, la côte du FCN du président Philippe Brunet est reparti à la hausse dimanche sur la pelouse de Macau (0-1). En toute logique, les coéquipiers de Mandereau ne devraient pas avoir trop de soucis à se débarrasser de ce pâle opposant et avec une rencontre à jouer en moins sur l’ensemble des autres compétiteurs, ils peuvent nourrir de réelles ambitions de revenir se mêler à la course à l’accession dans l’emballage final. (aller 0-5)

Dimanche 22 février à 15h – EBBE – Mérignac Arlac E 2 //

Qu’il est bon de se retrouver chez soi, doivent penser les malheureux Boétiens après avoir littéralement explosé face à Thenon-Limeyrat (5-0). Les protégés du président Pascal Verstraete viennent de sombrer en déplacement pour la seconde fois d’affilée après la déroute subie à Lormont sur le même score. Il s’agit de la septième défaite des Boétiens en déplacement en autant de rencontres. La formation de l’entraîneur Michel Fonseca déplore aussi un triste bilan comptable puisqu’elle vient d’enregistrer un total de vingt-quatre buts encaissés loin de Cancelles, qui en font la plus mauvaise défense du championnat. Un déficit chronique qui fragilise la bande à Mignot pour ce qui est du maintien. Le vent de la révolte doit donc impérativement souffler dans l’antre des Lot-et-Garonnais pour se sortir du mauvais pas où ils se trouvent (9e, 31 pts). Les réservistes girondins qui demeurent sur une probante victoire contre Cenon (2-0), connaissant la fébrilité des locaux en ce moment et s’évertueront à les faire douter encore plus (10e, 29 pts). (aller 6-2)

 Coqs Rouges Bordeaux – FCV Lot Villeneuve //

La chance des Villeneuvois dans cette poule réside dans le fait qu’aucune formation n’arrive à se détacher durablement en tête du classement, une véritable aubaine pour un « onze » convalescent. Une santé qui s’améliore pour les hommes du duo Jean-Luc Lefloch et Frédéric Baumlin, auteurs d’un nul méritoire à Montpon (0-0), les coéquipiers du capitaine Jérôme La Droitte reviennent à proximité immédiate des coleaders (3e, 39 pts). Au stade de Moulerens,  il faudra éviter le scénario catastrophe de l’aller où les protégés du président Henri Brives étaient venus s’imposer à la Myre-Mory. Les visiteurs seront donc revanchards, eux qui possèdent une véritable opportunité de terminer cette phase retour avec l’un des deux tickets dévolus à la montée en DHR. (aller 3-4)

District //

 Samedi 21 février à 20h – Colayrac FC – Miramont-Lavergne AS //

Les Colayracais de Gregory de Sousa sont lancés à plein régime sur l’autoroute de l’accession (1er, 44 pts). Et il y a très peu de chances de voir les Miramontais de la présidente Christine Gil venir contrecarrer les plans des banlieusards agenais car les visiteurs traversent une période de turbulence persistante (6e, 33 pts). Leurs deux dernières sorties ont été ponctuées par autant de revers conséquents dont un 5 à 0 à domicile lors de la venue de son adversaire du soir. Il y a fort à parier que dans leur antre fétiche du stade « Jean-Pierre Séménadisse », les locaux aient tout le loisir d’accentuer l’écart avec leurs poursuivants directs et engranger, une cinquième victoire de rang.

FC Penne-Saint-Sylvestre – AS Castillonnès //

Les Pennois auront la faveur du pronostic car en plus de l’avantage certain de recevoir demain, ils semblent parfaitement gérer les rencontres contre des rivaux luttant pour le maintien. Une forme retrouvée comme tend à le prouver les deux récents matches contre Bias et Virazeil, conclus respectivement par deux succès (4-0 et 0-2). Des résultats qui ont amélioré sensiblement l’ordinaire de la bande au nouvel entraîneur Jean-Jacques Minbielle, un véritable sorcier qui a transformé ce groupe moribond (9e, 27 pts). Attention à se méfier des Castillonnais d’Arnaud Prat (11e, 21 pts), certes moins fringants en ce moment (deux revers d’affilée) mais capables de faire mordre la poussière au leader casseneuillois, invaincu à l’époque. (aller 3-3)

FC Pont-du-Casse-Foulayronnes – Sainte-Livrade AS //

Les deux formations qui n’ont pas eu encore l’occasion de se rencontrer lors de la phase aller (match de rattrapage prévu le vendredi 1er mai), se retrouveront dans un duel capital pour leur avenir mais pas encore décisif à une dizaine de journées de la fin de ce championnat. Les locaux qui viennent de rater le coche (4e, 35 pts), la semaine dernière, face à de valeureux mais limités Daussois (2-2), ont vu leur adversaire du soir recoller à leurs basques. Les Livradais (5e, 35 pts) qui évoluaient eux aussi pour cette journée de repêchage n’ont pas laissé passer leur chance de revenir dans la danse sur le terrain de Virazeil (1-2). Une soirée qui va obligatoirement sentir la poudre à « Régadous » pour ses deux prétendants légitimes à l’accession.

Dimanche 22 février à 15h30 – Confluent Foot 47 – FC Bias //

Pour la troupe de l’entraîneur Claudio Ferreira, il n’est pas d’autre issue que de s’imposer contre des Biassais en grande souffrance. Pour mémoire, la dernière victoire des banlieusards villeneuvois remonte au 11 octobre dernier, une éternité même si elle fut acquise contre cette même formation du Confluent. Une lente agonie et un retour à l’étage inférieur qui ne fait plus guère de doute. Les joueurs de Jean-Michel Sartori qui restent sur un probant succès à l’extérieur à Castillonnès (1-2) ne feront pas dans le sentiment pour valider une saison de plus dans l’élite départementale (8e, 27 pts). (aller 1-0)

 FCV Lot Villeneuve 2 – FC Marmande 3 //

La seconde réserve marmandaise, drivée de main de maître par Michel Tingaud, est toujours bien installée sur la troisième marche du podium (3e, 38 pts). Toujours dans le coup grâce à une belle passe de quatre succès de suite, les visiteurs se sont repris à rêver à la montée. De leurs côtés, les seconds couteaux villeneuvois n’ont pas totalement abdiqué et reviennent dans le jeu à la faveur de deux victoires (série en cours). Une rencontre âpre et engagée où les locaux tenteront de confirmer leur embellie (7e, 29 pts). (aller 0-0)

SCDO Dausse – Virazeil US//

La bande à Laurent Cossettini sort d’un bon match contre le FCPF (2-2). Une parité acquise grâce à un sens du sacrifice retrouvé et un combat de chaque instant. Toujours en difficulté au classement (13e, 19 pts), les Daussois tenteront de se refaire un moral face à des Virazeillais sur courant alternatif (10e, 25 pts). Ils savent qu’il faudra garder la même abnégation pour se sortir du mauvais pas où ils sont engagés. Les deux rencontres à venir contre des formations de même calibre (Virazeil et Penne) décideront de la suite de la compétition et du futur des coéquipiers de Velasco. (aller 0-3)

Promotion de Première Division – Poule A //

Samedi 21 février à 20h – FC Casteljaloux – Colayrac FC 2 //

Les réservistes colayracais auront une rude campagne à mener dans ce déplacement périlleux au stade du « Lirac». Les garçons de David Lagleyre qui occupent le strapontin de leader (1er, 38 pts) ne comptent laisser aucun espoir à leur hôte du soir. Invaincus en 2015, les protégés du président Jean-Pierre Perotto veulent continuer à le demeurer. Dans un championnat serré, la bande à Saucède sait qu’elle reste à portée de fusil des équipes luttant pour le maintien (7e, 26 pts) mais qu’elle surfe aussi sur une série encourageante de cinq rencontres sans défaite. (aller 2-4)

ROC Laroque-Timbaut – SC Astaffort //

Les Roquentins de Mariano Cuadrado et Michel Lagarde, qui sont toujours à la recherche d’un précieux succès depuis le début de l’année, se doivent de l’emporter sur leur pelouse. Lanterne rouge depuis pas mal de temps (12e, 18 pts), il leur faut absolument faire le plein de points à domicile pour espérer encore garder quelques chances de se sauver. Pour les Astaffortais de Béasse qui ne sont pas mieux lotis au général (10e, 24 pts), la victoire est impérative pour enfoncer un peu plus un concurrent direct au maintien et continuer leur bonne série de deux rencontres sans défaite. (aller 2-1)

Passage FC – Tonneins FC 2 //

Dans une très bonne spirale, les Passageois de l’entraîneur Sylvain Dumon continuent de progresser au classement (2e, 35 pts). Un parcours sans faute depuis décembre, avec quatre victoires de rang en championnat, laisse présager une bonne soirée pour les résidents du complexe Saint-Germes. Les réservistes tonneinquais, qui marquent singulièrement le pas, viendront tenter d’enrayer la montée en puissance des protégés du président Morel et conforter un peu plus un positionnement confortable au général (5e, 28 pts). (aller 4-5)

Dimanche 22 février à 13h30 – FC Nérac 2 – Roquefort FC //

Les deux formations n’arrivent pas à trouver la bonne carburation depuis la trêve. Les locaux viennent d’enchaîner trois défaites d’affilée et chutent inexorablement au classement (8e, 26 pts). Les Roquefortais, qui avaient laissé une belle impression à l’entame de la saison, sont rentrés eux aussi dans le rang depuis (6e, 28 pts). L’issue de la rencontre est donc indécise, les deux équipes s’étaient d’ailleurs quittées lors du match aller sur un nul (1-1). Gageons que la partie de dimanche accouche du même scénario.

Dimanche 22 février à 15h30 – OS Agenais – EBBE 2 //

Même si les Agenais d’Hakim Bettiche naviguent toujours dans les profondeurs du classement (11e, 22 pts), ils ne sont pas totalement largués dans la course finale (quatre unités de la septième place). En cas de bon résultat dans leur tanière de « Camille Batmale », ils pourraient faire un bond salvateur au général. Les réservistes boétiens de l’entraîneur Valère Tofan, qui viennent de se qualifier récemment en coupe contre leur homologue du FCPF (4-3), retrouvent quelques couleurs et viendront avec l’arrière-pensée d’éloigner un peu plus ce rival gênant (9e, 26 pts). (aller 3-0)

Franck Albarracin

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés