Les musiciennes prennent le pouvoir


Au nord-est du Lot-et-Garonne, la vallée de Gavaudun est connue pour la beauté de ses paysages, pour la richesse de son patrimoine historique, en particulier de son impressionnante tour toisant la rivière du haut de ses 70 mètres et du hameau médiéval de Saint-Avit qui abrite la maison natale de Bernard Palissy.
Elle est aussi bien connue des mélomanes de la région pour les concerts organisés par « Connaissance des Jeunes Interprètes », association qui a vu le jour à l’ombre de la tour il y a 3 ans. Le samedi 23 mai, la vallée sera une fois encore la capitale régionale de la musique. Ce jour-là, cinq musiciens partageront trois concerts avec le public.

CV Impressionnant

Deux des invitées, bien qu’encore jeunes,  affichent un CV impressionnant. Déjà titulaire de plusieurs 1er Prix internationaux, Fanny Clamagirand vient d’accrocher une nouvelle étoile à son impressionnant palmarès en devenant lauréate du concours de Valsesia en Italie dans la catégorie violon avec orchestre. « Brillante, talentueuse, intelligente, dotée de facilité technique et d’une personnalité affirmée » : les critiques au sujet de la pianiste arménienne Varduhi Yeritsyan sont également des plus élogieuses et sa carrière est internationale.
Les deux musiciennes, déjà invitées pour donner un concert à Fumel en 2013, possèdent également des qualités de cœur incomparables. Très touchées par l’accueil que leur réserva le public Fumélois, elles ont manifesté leur envie de revenir et de partager leur bonheur avec des musiciens encore plus jeunes qu’elles et très prometteurs.

Des jeunes prometteurs

Ainsi, c’est alors qu’elle participait à un jury de concours à Berlin que Fanny a repéré le violoniste franco-russe Fédor Rudin qui, à 22 ans, est en passe de devenir un des plus passionnants jeune soliste de sa génération. Varduhi, quant à elle, connaît bien Delphine Biron, violoncelliste au sein de l’Orchestre de Paris, avec qui elle a eu l’occasion de jouer. Professeur au conservatoire national supérieur de musique de Paris, la pianiste arménienne y a aussi repéré Josquin Otal et le considère comme « un très grand en devenir ».
Les cinq musiciens joueront au cours de trois concerts le samedi 23 mai dans ce lieu magique qu’est l’église de Saint-Avit. Dès 14h30, les trois instrumentistes à cordes interpréteront des œuvres de Bach, Dutilleux, Ysaye et Kodaly en solo et duo. Après une visite de la nouvelle exposition au musée Bernard Palissy, on rejoindra l’église de Laurenque pour deux concerts avec piano à partir de 16h45. Le piano sera roi avec des solos de Bach et Szymanowski et une œuvre à quatre mains de Grieg. On entendra aussi le fameux trio « Les esprits » de Beethoven.
À 18h30 enfin les deux « vedettes », Fanny et Varduhi, donneront des sonates de Poulenc, Ravel et Strauss. On pourra encore profiter de l’ambiance festivalière en terminant la soirée autour d’un repas avec les musiciens.

Réservations : www.connaissancejeunesinterpretes.wifeo.com
et 05 53 01 25 79

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés