Pas invités !


Les voyages forment la jeunesse paraît-il. Hier soir, la jeune garde agenaise envoyée au front en Angleterre pour affronter une belle équipe de Gloucester, une valeur sûre de la Premiership anglaise, a sûrement beaucoup appris pour les années à venir… Mais pour ce qui est du court terme, pas sûr qu’ils aient vraiment apprécié ce court déplacement en terre britannique qui ressemblait à tout sauf à une colonie de vacances. Quant à en tirer des conclusions sur la valeur de nos chères têtes blondes, là encore, il faudrait être devin pour savoir qui pourra demain prétendre à jouer au plus haut niveau…Balayé 61 à 16  le Sporting a donc expédié les affaires courantes sans se donner les moyens de pouvoir exister en envoyant par exemple quelques joueurs plus aguerris à côté de ces jeunes pousses. Avec une équipe composée pratiquement que d’espoirs, pour une moyenne d’âge de 21 ans, la mission était donc impossible. Et hélas elle le fut.  Dominés en conquête et notamment en mêlée fermée, battus dans le défi physique malgré une volonté manifeste de ne rien lâcher, les Agenais encaissaient logiquement quatre essais en première période par des Cherry and White sérieux et appliqués sans pour autant être transcendants. Seule éclaircie dans la grisaille anglaise pour les Suavistes, la réussite au pied de son demi de mêlée Verduqui réalisait un cent pour cent au cours du premier acte avec notamment une pénalité de 60 mètres. 

Sans ambition et ennuyeux…

28 à 9 aux citrons, la jeune garde agenaise n’avait pas démérité mais pouvait pour autant mesurer le fossé les séparant des locaux. Sans surprise ces derniers allaient enfoncer le clou dès le retour des vestiaires. Agen encaissait deux essais en dix minutes et sombrait définitivement dans une rencontre à sens unique. La dernière demi-heure était une pâle copie de la première heure de jeu, les Cherry and White surclassant leurs hôtes d’un jour sans forcer. Ils inscrivaient trois essais supplémentaires contre un seul agenais, anecdotique, de l’ailier Holder sur un simple contre à zéro passe. Car Agen sans ambition avant la rencontre d’un point de vue comptable aura en plus oublié de jouer pour se cantonner à son refrain favori en ce moment : du jeu à une passe aussi stérile qu’ennuyant… 

Fiche technique //

À Gloucester, stade Kingsholm stadium,

Gloucester bat Agen 61 à 16   (mi-temps :  28 à 9)

Pour Gloucester : 9 essais de Vellacot (5ème, 55ème), Trinder (15ème),  Morgan (22ème), Savage (35ème), Purdy (49ème), Williams (51ème), Hibbard (64ème), Polledri (73ème)  pénalités de    transformations de Burns (5ème, 15ème, 22ème, 35ème, 49ème, 51ème) et Williams (64ème)

Pour Agen : 1 essai de Holder (69ème), 3  pénalités de Verdu (13ème, 26ème, 30ème ) et 1 transformation de Russell (69ème)

Gloucester : Hohneck (Orr 56ème), Hanson (Hibbard 47ème), Denman (Afoa 53ème) ; Savage (Clarke 70ème), Beckett ; Polledri, Ludlow, Morgan (Clarke 32ème puis Morgan 41ème puis Rowan 48ème) ; (m)Vellacott, (o)Burns (Heinz 59ème) ; Halaifonua, Williams, Trinder ( Braley 70ème), Purdy ; Woodward (Twelvetries 52ème).

Agen : Ahaouche, Martinez (Peyri 65ème), Tufele (Chabeaudie 47ème) ; Van der Merwe, Braendlin (cap) ; Jegerlehner (Fouyssac 40ème, puis Jegerlehner 41ème puis Touchkaieff 52ème), Tanga, Ghirard (Fouyssac, 30ème puis Ghirard 35ème puis Tufele 62ème puis Farah 72ème) ; (m) Verdu (Lanave 67ème), (o)Russell ; Holder ; Dubois (Fouyssac 56ème), Conduché, Tolot (lu) (Saurs 43ème) ; Tolot (lo).

Carton jaune : Pour Agen, Chabeaudie (60ème)

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés