La plateforme logistique de Système U s’implante sur le TAG


La filiale logistique du groupe Système U exploite depuis 1987 un entrepôt de 16 700 m² à Bon-Encontre employant près de 120 salariés. Depuis 2014, et l’annonce par le groupe de sa volonté de développer son activité, l’Agglomération d’Agen et la Ville de Bon-Encontre ont mené des études approfondies pour réaliser cette extension sur le site actuel de la zone Jean-Malèze. Toutefois, malgré la volonté d’aboutir de chacun des intervenants, le groupe Système U a considéré que la configuration du bâtiment actuel et de la zone ne répondait plus au cahier des charges de son projet de développement. L’Agglo et la municipalité bon-encontraise en ont pris acte et se sont donc mobilisées pour proposer des solutions alternatives afin d’accueillir le développement de la société et maintenir les 120 emplois associés sur le bassin de vie agenais. Au terme d’une réunion de travail qui s’est tenue jeudi 31 août, dans les locaux de l’Agglomération d’Agen, Système U a annoncé sa décision de construire un entrepôt de 22 000 m² sur un terrain de 8 hectares sur le Technopôle Agen-Garonne et de créer à l’horizon 2019, 80 emplois supplémentaires. « Le Technopôle répondait aux attentes de la société, notamment en termes de proximité avec l’autoroute A62 via le deuxième échangeur », affirme la collectivité présidée par Jean Dionis du Séjour.

Favoriser l’intervention locale

Dans ce cadre, un partenariat a été conclu avec l’Agglomération comprenant 3 axes majeurs : un plan de reconversion du site actuel, un partenariat « emploi » pour que les 80 salariés supplémentaires soient en priorité issus du bassin de vie agenais ainsi qu’un engagement du porteur de projet d’impliquer au maximum les entreprises locales dans la réalisation de ce chantier évalué à 23 millions d’euros. Sur ce dernier point Système U s’engage même à confier la réalisation du bâtiment à « 90% d’entreprises départementales et régionales ». « Cette décision confirme la stratégie de l’Agglomération d’Agen en matière de développement économique : d’une part moderniser et requalifier les zones d’activités existantes et d’autre part anticiper l’avenir en développant de nouvelles offres comme avec le Technopôle Agen-Garonne pour répondre aux demandes des investisseurs. Localisation, accessibilité, surface ou équipements, chaque demande d’entreprise est spécifique. La collectivité se doit donc de disposer d’une gamme de produits fonciers pour répondre à chaque demande. Ce type d’anticipation permet d’être très réactif pour maintenir l’emploi actuel et créer les emplois de demain dans un contexte de concurrence territoriale forte », explique-t-on du côté de l’Agglo.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

Tags:

Laisser un commentaire

Pas de Commentaires

Les commentaires sont fermés